Lieux et horairesTarifs
  • Carreau du Temple, 4, rue Eugène Spuller, 75003 – Métro République :
    • Le mercredi de 18h30 à 20h30 – tous niveaux – Professeur: Eric Le Cam
  • Kajyn Paris, 13, rue Faidherbe, 75011 – Métro ligne 8 Faidherbe-Chaligny, ligne 9 Charonne :
    • Le mardi de 19h30 à 21h – tous niveaux – Professeur: Maître Lee Kang Jong
    •  Le jeudi de 19h à 20h30 – tous niveaux – Professeur: Maître Lee Kang Jong

Ces informations sont fournies à titre indicatif: contactez le professeur grâce au formulaire ci-dessous (bouton contact) pour toute question.

  • Carreau du Temple: 185 euros par an (licence incluse); carte de 10 cours: 100 euros.
  • Kajyn: 400 euros par an (licence incluse).
  • Package pour les deux salles: 450 euros par an (licence incluse).

Ces informations sont fournies à titre indicatif: contactez le professeur grâce au formulaire ci-dessous (bouton contact) pour toute question.

On aime

  • Le hapkido, une discipline très complète, on y travaille presque tout: pieds, poings, clés, chutes, projections…
  • L’enseignement concentré et intensif proposé par Eric au Carreau du Temple: un seul cours de deux heures par semaine mais qui permet de travailler l’ensemble du programme.
  • La salle superbe du Carreau du Temple.

Contacter le profOffrir ce cours

Vous avez aimé cet article? Alors si vous voulez contacter le prof, utilisez donc notre formulaire, ça nous aide beaucoup. Merci!

Le hapkido est un art martial coréen ayant quelques similitudes avec le taekwondo et souvent confondu avec le aïkido japonais. Il s’agit d’une discipline très complète: pieds, poings, clés, chutes, projections… Dans son enseignement, Eric Le Cam en propose une approche où l’exactitude technique des mouvements est évidemment importante mais n’est pas une fin en soi. Il aime par exemple faire travailler les applications de self-defense. Certains des exercices proposés lorgnent même du côté de la boxe pieds poings et dans ses explications Eric ne rechigne pas à se référer à certaines disciplines “rugueuses” comme le MMA ou la boxe thaïlandaise. Le cours hebdomadaire unique du Carreau du Temple conviendra bien aux personnes à la recherche d’un cours d’arts martiaux complet mais qui ne peuvent y consacrer qu’un soir par semaine. Et pour ceux qui ont davantage de temps, le club propose deux autres cours hebdomadaires donnés par un maître coréen, Lee Kang Jong, dans une salle du 11ème arrondissement.

Un art martial complet

Eric Le Cam qui enseigne le hapkido au Carreau du Temple trouverait sans doute beaucoup à redire à la caractérisation qui va suivre mais le cours auquel j’ai participé m’a semblé mêler des éléments de taekwondo, de boxe anglaise, de aïkido et de self-defense, rien que ça! Le hapkido m’est donc apparu comme un art martial très complet, davantage que le taekwondo ou l’aïkido (un article qui compare taekwondo et hapkido).

En deux heures on a ainsi pu travailler les coups de pied s’apparentant à ceux du taekwondo ou du kick-boxing (direct, circulaire, de profil, retourné), plus ou moins aériens et esthétiques selon le niveau de souplesse! Puis un travail avec un partenaire, de coups de poing et d’esquives, a ajouté une dimension boxe. Vint ensuite une séquence d’enchaînements de coups (pied et poing) et de ripostes qu’Eric voulait proche d’une mise en situation réelle. A cette occasion je découvre que le coup de genou fait partie de la panoplie du hapkido! Voilà pour l’aspect self-defense. Enfin le cours s’est terminé par une longue séquence de travail de clés (essentiellement de poignet et de bras pour les débutants), on s’approche là un peu du aïkido. Pour ceux qui voudraient en apprendre davantage sur les arts martiaux coréens je vous recommande cet article, très clair et exhaustif.

Le programme concentré et intensif du cours du Carreau du Temple

Le programme est donc très chargé, d’autant qu’il n’y a qu’un seul cours organisé chaque semaine au Carreau du Temple (deux autre cours hebdomadaires sont cependant ouverts dans la salle Kajyn du 11ème arrondissement mais supposent de souscrire un abonnement annexe). Voilà pourquoi Eric passe peu de temps sur certains aspects techniques. Par exemple il corrige peu les positions et n’embête pas trop les élèves dont les postures ne correspondent pas parfaitement aux canons du hapkido. Il me dit également éviter les trop longues séquences explicatives afin de ne pas rompre le rythme de la séance. Enfin dans ce cours, pas d’enchaînements techniques (type poomsae de taekwondo ou kata de karate). Voilà qui plaira à ceux qui goûtent peu les longues répétitions millimétrées de mouvements!

Eric ne rechigne pas à enseigner les applications de self-defense du hapkido. On n’est pas dans la technique pure. Preuve de sa volonté de présenter le hapkido du point de vue de son efficacité, il fait à plusieurs reprises des comparaisons avec le MMA et d’autres disciplines d'”opposition”. Et effectivement, lors du travail à deux, sans qu’évidemment les coups ne soient portés, les pratiquants cherchent à mettre de l’intention. Les clés sont très importantes en hapkido et en sont un des aspects les plus techniques, mieux vaut ne pas y être totalement allergique. J’ai trouvé très instructive la vingtaine de minutes que nous avons passée à les pratiquer.

Les coups de pied sautés ont aussi leur place en hapkido

Un cours au public varié et respectueux

Ce cours m’a semblé brasser large en termes de pratiquants et pouvoir convenir à un public très varié. Il m’est apparu tout particulièrement adapté aux personnes qui recherchent un enseignement généraliste et multi-forme tout en respectant le cadre d’un art martial bien structuré, avec ses instances et ses méthodes d’enseignement codifiées.

Le hapkido profite peut-être du taux de féminisation élevé observé en taekwondo, puisqu’il y avait une proportion non négligeable de filles dans le cours. Il se révèle certes un peu plus “rugueux” que le taekwondo mais, au vu de l’engouement actuel des filles pour le krav maga et la boxe anglaise, je doute que ce soit un obstacle à sa féminisation. Si vous cherchez un art martial complet, dans une optique qui ne soit ni uniquement celle de la technique pure, ni celle de la compétition, ce cours de hapkido pourrait vous convenir parfaitement.

Également sur Haut Les Cours: pour une pratique encore plus traditionnelle des arts martiaux nous vous recommandons les cours de karaté de François Lehn. Et pour un autre sport de combat très complet, pour le coup peu traditionnel, et à la mode, il y a les Mixed Martial Arts: les cours de Bertrand Amoussou sont une excellente manière de commencer.

Contacter le prof

Vous avez aimé cet article? Alors si vous voulez contacter le prof, utilisez donc notre formulaire, ça nous aide beaucoup. Merci!

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *