Lieux et horairesTarifs
  • École Sainte-Catherine, 13, rue des Bernardins, 75005:
    • Le jeudi de 18h45 à 20h15

Ces informations sont fournies à titre indicatif: contactez le professeur grâce au formulaire ci-dessous (bouton contact) pour toute question.

  • Contacter le professeur

Ces informations sont fournies à titre indicatif: contactez le professeur grâce au formulaire ci-dessous (bouton contact) pour toute question.

On aime

  • Un cours de karaté traditionnel, et non de karaté « sportif », dans la lignée de l’école Kase-Ha
  • Un cours pour tous les âges et aptitudes physiques: on y entend plus souvent parler respiration et coordination que prouesse physique et compétition
  • L’entraînement hebdomadaire unique en fait un cours adapté pour une personne qui ne peut consacrer qu’une soirée par semaine au karaté

Contacter le prof / Inscription

Vous avez aimé cet article? Alors si vous voulez contacter le prof, utilisez donc notre formulaire, ça nous aide beaucoup. Merci!

François Lehn propose un cours hebdomadaire de karaté Kase-Ha (du nom de son fondateur, Taiji Kase) dans le 5ème arrondissement. Son enseignement peut être qualifié de traditionnel en ce qu’il se réfère explicitement et de manière revendiquée au bushido (le code des principes moraux des samouraï) et en ce qu’il inclut peu d’exercices spécifiques de renforcement musculaire ou de cardio (le cours ne prépare pas à la compétition par exemple). Dans cet esprit traditionnel, l’attention sera donc davantage portée sur l’approfondissement des finesses techniques du karaté Kase-Ha et les échanges codifiés que sur la compétition ou le combat libre (un article très intéressant d’un journaliste du Monde sur le karaté Kase-Ha).

Le groupe d’élèves est de taille très raisonnable, une dizaine de pratiquants en moyenne à chaque cours, ce qui permet de recevoir de fréquentes consignes individuelles. On trouve à parts égales des débutants, des pratiquants intermédiaires et des ceintures noires. Par ailleurs, le fait de ne proposer qu’un cours par semaine, s’il pourra en frustrer certains, se transforme en avantage pour les personnes qui savent qu’elles ne pourront pas consacrer plus d’une soirée par semaine au karaté. Ces éléments font de ce cours un bon choix pour une personne qui voudrait découvrir le karaté traditionnel dans un environnement qui ne soit pas trop intimidant.

Lors du cours auquel j’ai assisté j’ai pu constater que le style Kase-Ha accorde une très grande importance à la respiration, qui lente ou rapide, doit accompagner avec précision chaque mouvement. Autre point notable, l’insistance sur le rôle du mouvement des hanches. Nombre de gestes, de coup de poing ou de garde, doivent « partir » de la hanche et d’un mouvement rotatif du bassin. Cela accroît la puissance et l’efficacité de l’action mais permet également, si celle-ci est bien exécutée, de moins solliciter les lombaires ou l’épaule, des parties du corps mises à rude épreuve en karaté.

Lors du cours d’une heure trente auquel j’ai assisté, François a proposé un nombre limité d’exercices pour permettre aux élèves d’approfondir les mouvements. Après l’échauffement il fait travailler une séquence de quatre mouvements des bras (attaques et parades) associés à des respirations très précises (on retrouve là l’importance accordé par le Kase-Ha à la respiration). Cette séquence est réalisée sur place puis sur des déplacements. L’exercice suivant est un exercice d’attaques/ripostes à deux. Vu la complexité de la séquence, les élèves passent une vingtaine de minutes dessus (voir la vidéo ci-dessous).

Après une heure de cours vient le travail des kata, les pratiquants sont divisés en deux groupes selon leur ceinture. Enfin François propose un exercice très intéressant de coordination mains/pieds/tête auquel je participe. Journaliste spécialisé dans le domaine de la santé il a en effet aussi à cœur de ponctuer son enseignement de petits exercices de motricité et de concentration glanés dans d’autres pratiques sportives ou corporelles.

La recommandation Haut Les Cours: une page web sur les fondateurs des divers styles de karaté, dont Taiji Kase.

Également sur Haut Les Cours: nous avons référencé un certain nombre de professeurs d’arts martiaux japonais en kendo, ou encore en judo. Pour un art martial extrêmement complet, pratiqué dans une approche moins traditionnelle, nous vous recommandons très vivement les cours de hapkido (un art martial coréen) d’Éric Le Cam.

 

Un enchaînement d’attaques/ripostes avec deux élèves ceintures noires et les consignes de François Lehn

Contacter le prof / Inscription

Vous avez aimé cet article? Alors si vous voulez contacter le prof, utilisez donc notre formulaire, ça nous aide beaucoup. Merci!

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.