Lieux et horairesTarifsOrganisation du cours
  • Atelier Artcorpus: 20, rue Voltaire, Montreuil 93100; Métro ligne 9 Robespierre.
  • Atelier de dessin / peinture : Une séance par mois, le dimanche, de novembre à juin (et le samedi s’il y a suffisamment d’élèves pour constituer un deuxième groupe): se référer au site du professeur pour les dates exactes.
  • Nuit du dessin: début octobre en règle générale.
  • Cours mensuels: 800 euros par an, modèles inclus. Inscriptions à l’année. L’achat du matériel est à la charge des participants.
  • Nuit du dessin: 140 euros.

Ces informations sont fournies à titre indicatif: contactez le professeur grâce au formulaire ci-dessous (bouton contact) pour toute question.

Une dizaine d’élèves maximum par cours.

On aime

  • Une approche exigeante du dessin sans pour autant être purement académique
  • Un cours de dessin au rythme d’une journée intensive par mois et ouvert aux débutants
  • Un atelier de dessin qui attache de l’importance à l’expression de la sensibilité et au plaisir de dessiner
  • L’expérience unique qu’est la Nuit du dessin, une fois par an!
  • Verdict: Un atelier de dessin / peinture qui permet de travailler intensivement une journée par mois

Contacter le prof

Vous avez aimé cet article? Alors si vous voulez contacter le prof, utilisez donc notre formulaire, ça nous aide beaucoup. Merci!
Les cours de dessin et peinture d’après modèle vivant de Marie-Christine Palombit ont quelques spécificités qu’il convient de relever: leur fréquence est mensuelle et non hebdomadaire et ils occupent toute une journée (un samedi ou un dimanche par mois, soit huit séances sur l’année); chaque séance permet d’aborder une nouvelle technique (mine de plomb, pastel sec, acrylique, encre de Chine…); et enfin, bien que revendiquant un enseignement exigeant et structuré, Marie-Christine se défie d’un académisme faisant passer au second plan la sensibilité de l’élève. Alors que certains ateliers de dessin font travailler successivement la construction, le trait et enfin seulement l’expression individuelle, Marie-Christine considère que tout doit faire bloc dès le départ. L’écriture personnelle se développe dès le premier cours. Elle parle aussi beaucoup de plaisir. Et effectivement on prend du plaisir dans ses cours de dessin! C’est peut-être lié au fait que les séances durent toute une journée, de 10 heures à 17 heures: on peut prendre le temps de s’absorber dans son travail, de déjeuner ensemble, d’échanger et de faire groupe. Cela laisse également aux débutants le temps de prendre leurs marques.

Une formule originale: une journée entière de cours de dessin tous les mois

Marie-Christine a fait le choix de donner ses cours de dessin à un rythme mensuel et non hebdomadaire comme c’est le cas généralement. Son enseignement s’étale donc sur huit séances, de novembre à juin, un samedi ou un dimanche par mois. Cela a ses inconvénients et ses avantages. Au final cela représente moins d’heures de dessin dans l’année qu’un cours hebdomadaire (32 heures de dessin effectives contre une cinquantaine pour un cours hebdomadaire de deux heures) et la progression est moins continue. En contrepartie, cela favorise l’implication et la concentration durant le cours (puisqu’on a le temps de s’absorber complètement dans son travail). Par ailleurs cette formule peut mieux convenir aux personnes craignant de ne pouvoir être assidues un soir par semaine. L’atelier de dessin est ouvert aux débutants comme aux confirmés, dont quelques professionnels. Le mélange des niveaux permet une émulation toute particulière.

L’enseignement reste très ambitieux. En effet les cinq premières séances de l’année sont chacune dédiées à une technique différente. Je vous en fais l’énumération: mine de plomb, pastel sec noir et craie conté, acrylique noire et brosses, acrylique couleurs, encre de Chine avec bambou et pinceau rond. Les trois dernières séances sont libres. Et l’année s’achève par une exposition des travaux des élèves. Quand j’ai demandé à Marie-Christine si le programme n’était pas un peu lourd pour huit séances elle m’a dit que la succession des techniques était conçue pour être évolutive et cohérente, chaque séance s’appuyant sur le travail de la précédente. Son but est qu’après une année de travail ses élèves débutants soient autonomes, “qu’ils puissent raconter eux-mêmes leur histoire”.

modèle vivant à montreuil
Crédit photo: MC Palombit

L’enseignement d’une architecte: structure et axes mais aussi énergie et écriture personnelle dans cet atelier de dessin

Marie-Christine a toujours dessiné (jeune adolescente elle exposait déjà ses oeuvres) et a reçu une formation d’architecte d’intérieur à l’école Camondo. Elle a ensuite beaucoup enseigné dans cette école et dans d’autres écoles d’architecture. Après avoir exercé pendant dix ans sa profession d’architecte elle s’est peu à peu consacrée exclusivement à son travail d’artiste-plasticienne professionnelle. Elle s’est formée au modèle vivant de son côté, notamment auprès d’un peintre turc, Erdal Alantar. N’ayant pas de formation “Beaux-arts”, la façon dont elle enseigne est très liée à son cursus d’architecte et à ce qu’elle a appris par elle-même: la structure, les axes sont essentiels (mais c’est le cas avouons-le pour nombre de bons professeurs de modèle vivant). En conséquence, sa méthode est personnelle et non standardisée. Marie-Christine se défie des recettes en modèle vivant, ses oeuvres et deux films qui ont été réalisés sur son travail « Faire corps ou le geste créateur » (2007) et « A la lumière du geste et du trait – Calligraphies organiques » (2015) en portent témoignage.

Dans ses cours de dessin elle se place à mi-chemin entre l’académisme et l’expression personnelle. “Il faut voir le corps non par rapport à un contour mais par rapport à une structure et savoir dessiner vite”: voilà pour l’académisme. Mais elle jumelle cette exigence à une exigence tout aussi forte d’énergie et d’expression de le sensibilité. Elle signalera systématiquement à l’élève les erreurs de construction et de structure mais en lui demandant de s’interroger si ces déformations ont un sens par rapport à son écriture personnelle. Le but est que tous les dessins ne se ressemblent pas comme cela peut arriver dans un cours trop académique. Et elle veut que ses élèves prennent du plaisir durant ses cours, c’est essentiel!

atlier palombit cours de dessin
Crédit photo: MC Palombit
Il ne faut pas voir le corps par rapport à un contour, mais par rapport à une intériorité, une architecture

Comme on est dans un atelier de dessin sérieux, l’organisation d’une séance reste tout de même assez standard: 4 heures de pose pleines, entre 10h et 17h (on peut donc prendre son temps). Format raisin (50 X 65 cm) systématiquement pour les débutants: il faut leur donner de l’espace me dit Maris-Christine. Les poses sont rapides, comme il convient en modèle vivant: 15, 30 secondes, une, 3, 5, 7, 10 minutes, 15 minutes grand maximum au début. En une journée on noircit 30 feuilles format raisin recto verso. Marie-Christine fait aussi faire des exercices de mouvement continu: pendant 15 minutes le modèle bouge lentement et les élèves captent ce qu’ils peuvent en des esquisses très rapides, ce qui oblige à aller à l’essentiel. Cela permet d’exercer le cerveau et le regard à saisir rapidement les structures.

Une philosophie du corps et du vivant… et une Nuit du dessin et du yoga!

Sa philosophie me dit Marie-Christine, c’est le vivant. Si elle fait du modèle vivant ce n’est pas parce qu’il s’agit de la discipline la plus noble, la plus formatrice et la plus difficile en dessin mais tout simplement parce qu’elle aime dessiner des corps. Son œuvre personnelle en témoigne. Elle ne ressent pas le besoin d’en avoir un traitement anatomique parfaitement rigoureux, on n’est pas dans un cours de morphologie où l’on va apprendre à dessiner chaque muscle et chaque forme osseuse. Cette approche permet de mettre à l’aise les débutants notamment.

Les maladresses, les déformations dans un dessin peuvent évoquer quelque chose. Quand je les remarque je demande à la personne: “que veux-tu en faire, les corriger ou bien les garder pour une raison qui t’est propre ?”

Prolongement de son rapport au corps et à l’expérience sensible, Marie-Christine organise tous les ans La Nuit du dessin, en collaboration avec Michel Riu, un professeur de kundalini yoga. Le concept: un atelier de dessin d’une nuit, du samedi 18 heures au dimanche 6 heures du matin, entrecoupée d’exercices de yoga pour recharger les batteries. En effet il y a des parentés fortes entre la posture et l’état d’esprit du dessinateur et du yogi. C’est un événement un peu magique et une ambiance unique. Deux modèles sont présents toutes la nuit et les participants peuvent s’initier à des pratiques inédites: travail à la lumière de la bougie ou à la lumière noire en utilisant des couleurs fluos par exemple. Les débutants sont les bienvenus, ils auront droit à un petit brief de Marie-Christine pour partir sur de bonnes bases même si l’enseignement sera forcément plus léger que dans le cadre du cours de dessin mensuel.

 

Et également sur Haut les cours!… Pour une approche très académique du croquis d’après modèle vivant  les cours du Conservatoire de dessin et de peinture de Paris devraient faire votre bonheur. Pour approfondir le traitement du corps humain, je vous recommande les cours de Morphologie du collectif D’un atelier à l’autre (ils font aussi du modèle vivant standard). Et pour une approche plus généraliste et créative, il y a les cours d’Hélène Legrand à Saint-Germain-en-Laye.

Les recommandations du professeur

  • Dessiner d’après le réel et dessiner de tout (mais faire aussi quelques copies d’oeuvres de temps en temps), et surtout en y prenant du plaisir.

Découvrez tous les cours de dessin et peinture recommandés
Contacter le prof

Vous avez aimé cet article? Alors si vous voulez contacter le prof, utilisez donc notre formulaire, ça nous aide beaucoup. Merci!

6 comments

  • Selon moi, le cours de Marie-Christine Palombit est le meilleur cours de modèle vivant. Avec cette enseignante, on comprend facilement ce que signifie “dessiner de l’intérieur”; on comprend également que dessiner se fait avec tout le corps; qu’il y est question de rapports, de techniques bien sûr, mais surtout d’énergie, de générosité. Précisément on ne peut évoquer l’approche de Marie-Christine Palombit et son apport au dessin sans faire allusion à sa grande générosité; celle qui lui permet d’enrichir les grands débutants comme les dessinateurs confirmés.

  • Un très bon cours qui m’a donné les bases de ce qui est mon métier aujourd’hui.

    Une approche du modèle vivant original, entre construction et créativité, bref l’idéal pour moi!

    Des moments conviviaux à l’atelier où l’on oublie pas que celui qui pose est avant tout une personne. Un vrai plaisir de passer la journée là-bas!

  • Avec la participation de modèles professionels de grande qualité, on peut dans le bel espace de l’atelier Art Corpus, explorer la traduction des émotions par l’expression du corps. Les techniques utilisées sont suffisamment variées pour permettre des combinaisons créatives et l’expression renouvelée du croquis de modèle vivant. C’est une pratique du dessin qui s’adresse aussi bien aux plasticiens débutants qu’aux plus confirmés, Marie-Christine Palombit respectant les demarches de chacun.

  • Un très bon cours qui m’a apporté énormément.
    J’ai pu développer une recherche sur le corps en mouvement qui m’a permis d’exposer cette année sans crainte de montrer mon travail.
    L’atmosphère des journées à l’atelier Art Corpus est détendue, et tout le monde progresse énormément.
    Merci Marie-Christine !

  • Dynamisme, structure, chaleur humain, rigueur, et plein d’autres adjectifs que je pourrais attribuer aux cours de Marie Christine, et à Marie Christine elle même, puisque ses cours son un reflet de sa personnalité originale.
    Des cours pour tous, amateurs passionnés et professionnels, puisque elle montre un grand respect pour le niveau de chacun et en même temps une forte invitation à se dépasser; le tout depuis la bienveillance. On est invités a découvrir et utiliser différents techniques, et finalement a faire le choix de celle qui se voit plus proche a notre sensibilité. Les modèles sont tous et toutes d’un grand professionnalisme.
    Une expérience que je recommande vivement aux passionnés du dessin, qui veulent avancer dans leurs compétences du dessin du corps nu, tout en douceur et en se faisant plaisir.
    Merci Marie Christine, merci mes copains de cours, merci les modeles !!!

  • Les cours de Marie Christine Palombit sont d’un grand enrichissement pour des amateurs peintres qui sont toujours à la recherche de bonnes techniques et d’astuces pour se perfectionner. Et d’ailleurs je recommence bientôt son enseignement.

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *