Mis à jour le 10 août 2019

Lieux et horairesTarifsOrganisation
  • 38 rue des Ormeaux, Paris 75020
    • Niveau 1 : jeudi 19h-20h; samedi 10h-11h
    • Niveau 2 : mardi 19h-20h; samedi 11h-12h
    • Niveau 3 : mardi 20h-21h et mercredi 21h-22h
    • Niveau 4 : mardi 21h-22h et mercredi 19h-20h
    • Niveau 5 : mardi 22h-23h; mercredi 20h-21h
    • Niveau 6 : mardi 22h-23h

Ces informations sont fournies à titre indicatif : contactez le professeur grâce au formulaire ci-dessous (bouton contact) pour toute question.

  • Abonnement annuel :
    • 1 cours/semaine : 310€
    • 2 cours/semaine : 520€
    • 3 cours/semaine : 730€
  • Cours d’une heure à la carte :
    • Cours à l’unité : 14€
    • Carte 10 cours : 120€
  • Cours privés : à partir de 55€/h

Ces informations sont fournies à titre indicatif: contactez le professeur grâce au formulaire ci-dessous (bouton contact) pour toute question.

COMPLETER SI BESOIN SINON LAISSER VIDE

On aime

  • La variété de niveaux possibles
  • La formation des professeurs, compétiteurs actifs
  • Le cours débutant et son ambiance conviviale
Contacter le profChèque-cadeau
Vous avez aimé cet article? Alors si vous voulez contacter le prof, utilisez donc notre formulaire, ça nous aide beaucoup. Merci!
Séverine et Rabih, compétiteurs partenaires en danse sportive, enseignent dans le 20ème les danses de salon les mardis et mercredis soir, et Fabrice le samedi. Leurs cours offrent six niveaux différents de danses de salon. Les premiers niveaux permettent de maîtriser les pas essentiels des danses de salon ainsi que des chorégraphies clés qui donnent les outils pour danser en autonomie. Plus les niveaux augmentent, plus le rythme du cours se resserre, sans jamais perdre la bonne ambiance insufflée par les professeurs. J’ai trouvé ces derniers très sympathiques et bon pédagogues, leurs élèves sont du même avis !
Contacter le prof

Des cours de danse de salon pour tous les niveaux

L’école de danse dans laquelle enseignent Séverine et Rabih accueille depuis sa création l’enseignement des danses en couple pour tous les niveaux. Il y a trente ans, les danses de salon étaient enseignées tous les soirs de la semaine ! Aujourd’hui, ce sont six niveaux de cours qui se répartissent les mardi, mercredi et samedi :

  • Le cours niveau 1 fait découvrir six danses (chachacha, rumba, paso doble, valse lente, tango et quickstep) au lieu des dix officielles de la danse de salon. L’idée est de fournir aux débutants un bon panel de pas essentiels (30 minutes standard / 30 minutes latines).
  • Le niveau 2 est enrichi des quatre autres danses (samba, jive, slowfox trot et valse viennoise) et les élèves s’exercent à se détacher des chorégraphies apprises en cours (30 minutes standard / 30 minutes latines).
  • Le niveau 3 augmente la variété et la longueur des chorégraphies enseignées en intégrant des figures difficiles (alternance d’une heure de standard et d’une heure de latine).
  • A partir du niveau 4, le rythme se resserre nettement : les figures vues maintes fois sont survolées afin de laisser du temps à de nouvelles chorégraphies plus longues et complexes (deux séances de standard puis deux séances de latine).
  • Dans le niveau 5, le rythme d’apprentissage s’approfondit de façon plus technique (une même danse toutes les deux ou trois séances consécutives).
  • Le niveau 6 est de très bon niveau et est approprié pour les compétiteurs.

Séverine m’apprend qu’au moins la moitié des élèves assistent deux fois par semaine à des cours, soit pour participer à un cours de même niveau ou de niveau proche, soit pour aller danser du rock, de la salsa ou de la bachata également enseignées à l’école. C’est ce que permet la carte liberté.

J’ai trouvé ce fonctionnement plaisant car il permet de découvrir une même danse avec des professeurs différents et même de varier les niveaux et les disciplines. La professeure m’assure que les élèves rattrapent vite et s’adaptent quand ils ne sont pas allés à une séance précédente. Pour ceux qui souhaitent ne pas perdre le fil, le mieux reste quand même l’abonnement annuel.

Un enseignement bienveillant et pédagogue pour les débutants

Le cours pour débutants auquel j’ai assisté était formé d’un petit groupe d’élèves (quinze personnes) avec une bonne parité. Au cours de l’année, le cours peut atteindre une trentaine de personnes.

J’ai apprécié l’ambiance conviviale du cours, les élèves se retrouvent avant le début de la séance pour pouvoir discuter. Cela se voit qu’ils vivent leur cours comme un moment de détente et de rencontres dans la semaine. La plupart ont aussi pour objectif d’apprendre des pas de base pour pouvoir les refaire à l’extérieur.

Ce jour-là nous avons travaillé avec Rabih deux danses : le chacha la première demi-heure, la valse lente la demi-heure suivante. Pour chacune d’elles, le professeur nous a montré face au miroir une nouvelle passe que nous avons reproduit avec lui puis seuls. Rabih nous a ensuite invité à nous mettre avec un partenaire et à imaginer comment ce pas s’y adapte. C’est ensuite en musique (d’abord lente, puis rapide) que nous dansons en travaillant pour finir un enchaînement avec une passe déjà vue. Le travail de la valse a été ponctué trois minutes par un exercice individuel de maintien à l’équilibre sur la pointe des pieds.

J’ai trouvé le professeur bienveillant et pédagogue. Il prend le temps de réexpliquer une passe plusieurs fois s’il le faut et laisse le temps aux élèves de bien intégrer l’enchaînement des pas. Cela ne veut pas dire que le rythme de la séance paraît lent car celle-ci explore deux danses ce qui est intense et requiert un effort de concentration important.

Un accompagnement vers l’autonomie

L’objectif principal des professeurs au fil des premiers niveaux est d’accompagner les danseurs vers une autonomie totale, de parvenir à les détacher des chorégraphies apprises en cours.

Être uniquement dans la technique est une erreur, il faut savoir lâcher-prise.

Dès le niveau deux, les professeurs proposent des temps d’improvisation qui consistent pour les élèves à décortiquer chaque étape des chorégraphies déjà apprises afin de les réassembler dans un autre ordre, à l’infini.

Lors de ces impros, les danseurs sont invités à s’exprimer dans l’émotion et la musicalité. Cela ne met pas un terme à l’enseignement d’une chorégraphie bien définie : j’ai assisté à un cours de niveau 3 qui s’est consacré entièrement à l’apprentissage d’une longue chorégraphie de tango, décortiquée pas à pas dans un rythme resserré. A la fin du cours, les danseurs ont en main une belle chorégraphie agréable à maîtriser.

Également sur Haut Les Cours: d’autres très bons cours de danse de salon sont ceux donnés par Lucie et Cyril à l’Ecole de de danse de Paris dans le 10ème arrondissement.

Découvrez les autres cours de danse recommandés Contacter le prof
Vous avez aimé cet article? Alors si vous voulez contacter le prof, utilisez donc notre formulaire, ça nous aide beaucoup. Merci!

Laisser une recommandation

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.