Lieux et horairesTarifsOrganisation du cours
  • Ici Montreuil, 135, boulevard Chanzy, 93100 Montreuil, Métro Ligne 9 Robespierre
  • 10 demi-journées le samedi (à prendre sur 4 mois)
  • 440 euros TTC (matériaux non inclus)

Ces informations sont fournies à titre indicatif: contactez le professeur grâce au formulaire ci-dessous (bouton contact) pour toute question.

  • Le participant doit venir au premier cours avec un projet de meuble à réaliser

Ces informations sont fournies à titre indicatif: contactez le professeur grâce au formulaire ci-dessous (bouton contact) pour toute question.

On aime

  • Un vrai cours d’ébénisterie où l’on apprend les techniques permettant ensuite d’être relativement autonome
  • Pour le prix du cours et des matériaux vous repartirez avec un meuble comme on n’en trouve pas chez Ikea!
  • Les infrastructures et les outils d’Ici Montreuil

Contacter le prof

Vous avez aimé cet article? Alors si vous voulez contacter le prof, utilisez donc notre formulaire, ça nous aide beaucoup. Merci!

Sarah Fournis propose un véritable cours d’ébénisterie dans les ateliers d’Ici Montreuil. La plupart des cours de menuiserie amateurs à Paris vous proposent soit de réaliser un petit projet prédéfini sur une journée, soit de vous initier en quelques heures au maniement d’un outil ou à une technique de menuiserie particulière. Mais les cours où l’on apprend vraiment l’ébénisterie et où l’on peut réaliser un projet ambitieux sont rares. Le cours de Sarah se compose de 10 demi-journées (à répartir sur une période de 4 mois) visant à réaliser un meuble choisi par l’élève. Le jour où j’ai assisté au cours les participants avaient des projets très divers: une chaise de bar, une console, un bureau avec chevalet, une enfilade suédoise (sorte de commode basse et longue) et même une armoire réalisée à partir d’un étui de contrebasse! Le cours est ouvert à tous les niveaux, y compris grands débutants (c’est le cas de la plupart des élèves d’ailleurs). Sarah s’adapte au rythme et au projet de chacun. Et il règne une excellente ambiance entre les participants, Sarah souhaite que son cours soit aussi collaboratif: les novices pourront toujours demander conseil aux plus expérimentés!

Un cours où l’on vient avec un projet de meuble à réaliser

Les cours ont lieu dans un des grands ateliers d’Ici Montreuil. Ce fablab, makerspace ou encore tiers-lieu (choisissez l’appellation qui vous parlera!) offre un cadre incomparable pour travailler et fabriquer: beaucoup d’espace et tous les outils dont vous pourrez avoir besoin, de l’électro-portatif aux grandes machines!

Les cours sont limités à six personnes ce qui permet à Sarah de suivre tout le monde de près. Ils ont lieu les samedis et s’étalent sur dix demi-journées choisies en concertation entre les participants (en général rassemblées en cinq journées complètes). Tous les élèves arrivent avec une idée de meuble à fabriquer. La première demi-journée est consacrée à l’étude des projets de chacun. Cela permet à Sarah d’évaluer le temps qui sera nécessaire et, si besoin, d’aiguiller les élèves dans une autre direction si elle sent que le meuble sera trop ambitieux pour être réalisé dans les temps. Il arrive cependant que des personnes s’engagent dans des réalisations dépassant dix demi-journées. C’est possible, mais qu’elles s’attendent à planifier quelques journées supplémentaires de travail! Durant cette phase préparatoire, Sarah insiste énormément sur l’importance du dessin. C’est aussi le moment où l’on choisit les matières premières (non incluses dans le prix de l’inscription). On se rend compte alors que le bois massif, ce n’est pas donné. Mais le cours peut rester très rentable: pour 450 euros d’inscription et 150 euros de matières premières vous pouvez très bien réaliser une commode en bois massif qui vous aurait coûté le double dans le commerce!

Les meubles qui peuvent être réalisés sont très divers. Sarah voit beaucoup de projets de tables de chevet, tables à manger, enfilades suédoises, tables basses. Quelques fauteuils, chaises, petites bibliothèque… Elle me dit seulement refuser les projets trop volumineux (car il faut que tout puisse être stocké durant quatre mois dans les locaux d’Ici Montreuil). Elle est aussi réticente vis-à-vis des projets qui supposent de respecter très précisément des mesures (par exemple des meubles encastrables) et qui impliquent une perfection dans l’exécution difficile à atteindre pour des novices. En écrivant cet article j’ai découvert un site qui propose quelques ressources documentaires pour les débutants en menuiserie et un autre site, particulièrement riche en articles et vidéos pointus.

Accompagnement individualisé et entraide entre élèves

L’accompagnement est forcément individualisé car les projets sont très divers et les rythmes de progression variables. Sarah n’hésite pas à expliquer individuellement le maniement des outils et les techniques. En contrepartie elle attend de ceux qui ont vu comment marchait un outil qu’ils puissent le montrer aux autres. Le cours a ainsi un côté collaboratif entre les élèves.

Un autre aspect du cours qui m’a beaucoup plu est que Sarah ne pousse pas les participants à aller vers les techniques les plus rapides sous prétexte que le temps est limité. Par exemple elle apprend à utiliser tous les modes de fixation: simples (vis et collages), intermédiaires (lamellos et dominos) et jusqu’aux plus complexes comme les queues d’aronde, les tenons et les mortaises. Un assemblage en queue d’aronde, c’est certes un peu long à réaliser, mais très gratifiant et beau. Et cela signe immédiatement un meuble artisanal par rapport à un produit IKEA.

 

apprendre à faire un assemblage en queue d'aronde
Un exemple d’assemblage en queue d’aronde qui permet d’assembler des pièces sans colle ni vis – Crédit photo: Copain des copeaux

Toujours dans un souci d’esthétisme, Sarah est de très bon conseil pour choisir les beaux matériaux. Son attention particulière au design provient sans doute de sa formation puisqu’avant de passer son CAP et son BMA (brevet des métiers d’art) d’ébénisterie elle a été diplômée des Beaux-arts.

Le samedi où je suis passé les élèves étaient cinq. Sarah s’occupe de tout le monde mais passe davantage de temps avec les élèves les plus novices ou qui sont à une étape cruciale de la réalisation. C’est le cas de la personne qui réalise l’enfilade suédoise et est à un moment critique de l’assemblage. Elle utilise des dominos (des sortes de cheville en bois) et de la colle. Un petit moment de stress au moment de joindre les parois du meuble… Ouf! Les mesures ont été respectées, au millimètre près! Rassurée elle veut vite terminer cette étape et profiter du temps qui lui reste pour réaliser quelques tabourets en bois massif. C’est l’avantage d’avoir dix demi-journées devant soi, si vous êtes suffisamment rapides vous pourrez toujours rajouter quelques petits sous-projets!

projet de menuiserie pour une armoire originale
Le projet d’armoire réalisée à partir d’un étui de contrebasse!

Les groupes sont très paritaires, la menuiserie n’est plus depuis longtemps une affaire d’hommes. Sarah me dit aussi qu’elle voit venir beaucoup de couples. Discuter avec les élèves m’a convaincu que ce cours est à la portée de tout le monde, il suffit juste d’être motivé et sérieux.

 Tout le monde arrive à terminer son projet au final, je ne les lâche pas!

Et également sur Haut Les Cours: pour un autre cours de travaux manuels assez technique et pointu, cette fois en sculpture et fonderie, vous pouvez aller jeter un oeil aux formations du Sculpture Lab. Ou sinon il y a les cours d’impression 3D du Tarmack qui vous permettront de produire quelques objets sur-mesure à poser sur votre magnifique enfilade suédoise!

Site web de Ici Montreuil

Contacter le prof

Vous avez aimé cet article? Alors si vous voulez contacter le prof, utilisez donc notre formulaire, ça nous aide beaucoup. Merci!

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *