Lieux et horairesTarifsOrganisation
  • Atelier Commode, 9 Rue Francisco Ferrer, 93100 Montreuil
    • Cours un mardi sur deux: 19h30-22h
    • Stages week-end: voir bouton « Stages » plus bas

Ces informations sont fournies à titre indicatif : contactez le professeur grâce au formulaire ci-dessous (bouton contact) pour toute question.

  • Trimestre de cours (2h30 toutes les deux semaines): 220€
  • Stages: entre 60 euros les 3h et 120 euros la journée entière.

Ces informations sont fournies à titre indicatif: contactez le professeur grâce au formulaire ci-dessous (bouton contact) pour toute question.

  • Tout le matériel est fourni
  • La terre et les cuissons sont incluses dans les prix
Chargement de la carte, merci de patienter...

On aime

  • La formule de cours toutes les deux semaines qui rend financièrement plus abordable la céramique
  • L’atelier Commode: un lieu convivial et vivant
  • Jessica a une approche à la fois bienveillante et exigeante du modelage
Contacter le profStagesOffrez ce cours!
Vous avez aimé cet article? Alors si vous voulez contacter le prof, utilisez donc notre formulaire, ça nous aide beaucoup. Merci!
Note du 23/12/2019: Jessica est en résidence artistique à l’étranger jusqu’à avril 2020 et sera ensuite de retour à Montreuil. Jessica est une ancienne graphiste qui voilà quelques années s’est reconvertie dans la céramique. Elle s’est spécialisée en modelage et continue de se former, notamment dans la discipline très complexe de l’émaillage. Outre son activité de création elle enseigne le modelage dans le cadre de cours réguliers et de stages ponctuels. Ce sont de très bon cours pour aborder le modelage et également l’émaillage. Jessica a à cœur de toujours faire le lien entre l’objet réalisé et la technique employée. Le but du cours n’est pas seulement de faire un objet, ou au contraire uniquement de maîtriser une technique. L’aller-retour entre l’objet utilitaire (bol, tasse, vase) et la pure technique (placage, colombinage, pincée, estampage) est permanent. Enfin l’atelier où ont lieu les cours, un espace de coworking pour artisans, est très agréable et chaleureux.
Contacter le prof

Des cours de modelage accessibles

Jessica est une jeune céramiste. Ancienne graphiste, elle a suivi diverses formations et stages en céramique avant de s’établir à l’Atelier Commode à Montreuil. Quand je l’ai rencontrée elle venait d’achever un stage d’émaillage auprès d’un grand spécialiste, Marc Uzan.

C’est à l’atelier Commode, dans cet espace partagé par plusieurs jeunes artistes et artisans d’art, qu’elle travaille à ses créations et donne ses cours de céramique. L’atelier est très beau et c’est un endroit extrêmement chaleureux et convivial.

Jessica enseigne le modelage. Cela veut dire notamment que dans ses cours on n’utilise pas le tour de potier. On aborde toutes les techniques du modelage: le pincé, les colombins, l’estampage et les plaques. Il s’agit des différentes manières dont on peut modeler la terre, uniquement au moyen de ses mains et de quelques outils simples.

Pour ses cours réguliers, Jessica a opté pour une formule originale: un cours de 2h30 le soir, toutes les deux semaines. Même si les progrès sont moins rapides que dans un cours hebdomadaire, cela a deux avantages: c’est plus doux pour le portefeuille, car la céramique est une activité onéreuse, et cela favorise l’assiduité (on hésite davantage à rater un cours quand on sait que le prochain sera dans deux semaines).

Elle a des groupes très dynamiques et sympathiques, et étonnamment jeunes! Entre 25 et 35 ans. C’est surprenant quand on a l’idée de la céramique comme d’une discipline très intergénérationnelle.

Outre ces cours réguliers, il y a des stages le week-end, d’une durée de 3, 4 ou 6 heures. Tous niveaux, ces stages sont une excellente occasion de découvrir la céramique. Chaque stage a pour thème un objet ou un ensemble d’objets: une tasse, un vase, un set de petit déjeuner…

Le but des stages n’est pas uniquement de réaliser un objet mais également d’en profiter pour appréhender les techniques du modelage. Par exemple, pendant le stage « Set de petit déjeuner » l’assiette est réalisée par estampage, le bol avec des colombins, le coquetier au pincé et le mug en utilisant la technique de la plaque.

Les groupes sont de taille raisonnable, huit participants maximum. En effet Jessica veut passer voir chacun suffisamment fréquemment pour lui donner des conseils.

bols céramiques biscuit

Apprendre à prendre le temps

Les participants n’ont pas nécessairement beaucoup d’expérience en céramique mais Jessica me confie qu’ils viennent majoritairement de métiers artistiques, et en particulier de métiers du design et de la création qui utilisent beaucoup l’ordinateur. Un peu comme si ces personnes ressentaient le besoin de décoller les yeux de l’écran et d’utiliser leurs mains dans un travail créatif.

Et les arts peuvent se rencontrer au cours de ces séances. Jessica me parle de deux de ses élèves qui se sont mises à décorer leur pièces de céramique des mêmes motifs qu’elle emploient dans leur activité professionnelle en tant que créatrices de tissus imprimés originaux.

La céramique est un bon moyen d’expression et la possibilité de manipuler une matière qu’on n’a pas l’habitude d’utiliser.

Dans le cours auquel j’assiste les participantes peuvent choisir librement leur sujet. Certaines vont faire une tasse et partent d’une boule de terre de 500 grammes. D’autres vont réaliser un saladier et démarreront donc avec environ 900 grammes de terre.

Ce jour-là c’est le geste du pincé qui est travaillé. Après avoir réalisé une balle de terre lisse et aussi ronde que possible, on la creuse en son milieu avec le pouce et on tourne la balle de terre dans le creux de sa main. Ce sont ces prémices qui vont donner le bol ou le saladier.

Une des élèves est venue pour émailler ses pièces. Elles ont été cuites une première fois à 980°C et ont la couleur crème caractéristique du « biscuit » ou « dégourdi ». Elles sont encore poreuses. L’élève choisit donc ses émaux sous forme liquide puis les étale au pinceau sur ses pièces. Celles-ci seront ensuite cuites une deuxième fois à 1250°C.

Les formes modelées sont essentiellement utilitaires: bols, saladiers, tasses… mais rien n’empêche les participants de réaliser des objets non fonctionnels.

Une fois que les pièces ont été façonnées elles peuvent être engobées et/ou émaillées pour leur conférer couleur et imperméabilité.

J’ai des élèves qui prennent vite leur envol et font des formes ambitieuses; d’autres au contraire que j’essaie de faire sortir de leur zone de confort, en ajoutant une anse, en jouant avec les couleurs…

Un des plus grands intérêts de la céramique, mais aussi une de ses principales difficultés, est la manière dont elle sollicite notre patience. Il faut accepter que la forme se dessine progressivement, qu’il faudra ensuite la faire sécher de nombreux jours, qu’après seulement on pourra la cuire une première fois, pour pouvoir l’émailler, puis la faire cuire une seconde fois…

Les nombreuses étapes de la céramique et le temps de chacune font partie intégrante de l’apprentissage. Jessica me dit qu’une petite minorité d’élèves se cabre là-dessus: « j’ai environ 20% de mes élèves qui ont vraiment du mal à prendre leur temps alors que c’est une condition cruciale de la réussite d’une pièce ».

C’est donc un savant équilibre entre patience, humilité face à la matière et prise de risques pour réaliser des formes de plus en plus ambitieuses et abouties.

Découvrez les autres cours de D.I.Y et arts manuels recommandés Contacter le prof
Vous avez aimé cet article? Alors si vous voulez contacter le prof, utilisez donc notre formulaire, ça nous aide beaucoup. Merci!

Les avis des participants

Laisser un avis

Laisser un avis sur ce cours

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.