Lieux et horairesTarifs
  •  71, rue Fondary, Paris 15:
    • Cours intermédiaires/avancés: mardi, mercredi, jeudi et vendredi de 19h30 à 21h; samedi de 17h à 18h30
    • Cours pré-professionnels/répertoire: samedi de 18h30 à 20h

Ces informations sont fournies à titre indicatif: contactez le professeur grâce au formulaire ci-dessous (bouton contact) pour toute question.

  • Cours à l’unité : 20 €
  • Carnet de 10 cours : 180 € soit 18 € le cours
  • Carnet de 20 cours : 320 € soit 16 € le cours
  • Carnet de 30 cours : 450 € soit 15 € le cours
  • Cours particuliers: contacter le professeur

Ces informations sont fournies à titre indicatif: contactez le professeur grâce au formulaire ci-dessous (bouton contact) pour toute question.

On aime

  • Un cours de très bon niveau (mais non accessible aux débutants à ce jour)
  • De petits groupes, 15 personnes maximum
  • Un beau lieu, avec des prestations luxueuses

Contacter le prof / Inscription

Vous avez aimé cet article? Alors si vous voulez contacter le prof, utilisez donc notre formulaire, ça nous aide beaucoup. Merci!
Arnaud Dreyfus, formé à l’école du ballet de l’Opéra national de Paris, a été engagé dans le corps de ballet en 1989 par Rudolf Noureev (en même temps qu’Aurélie Dupont, l’actuelle directrice de la danse de l’Opéra de Paris). Il en était alors le plus jeune danseur. Arnaud propose un cours de danse classique à taille humaine, dans ce qui est sans doute le plus beau studio de danse qu’il m’ait été donné de voir à Paris. Lumineux et de grand standing. Arnaud est un excellent pédagogue ayant à cœur de transmettre la tradition française de la danse classique. Ses cours ne sont pas ouverts aux débutants n’ayant jamais pratiqué la danse classique. La raison en est que l’enseignement aux débutants est très spécifique (notamment pour éviter les blessures) et est donc peu compatible avec un cours « tous niveaux ». Dans le cours, les élèves amateurs peuvent y côtoyer des danseurs en voie de professionnalisation, ce qui est très stimulant. C’est donc un cours idéal si vous souhaitez faire des progrès importants. Enfin, Arnaud invite de temps en temps des étoiles, premières danseuses et premiers danseurs de l’Opéra national de Paris à donner tout ou partie du cours, c’est un attrait supplémentaire pour les élèves!

Un cours de danse classique intermédiaires/avancés à taille humaine

Après avoir passé trente ans à l’Opéra national de Paris, Arnaud a créé son propre cours de danse classique car il était nostalgique des cours pris durant ses années de formation, dans lesquels se mélangeaient danseurs professionnels et amateurs passionnés. Titulaire d’un diplôme d’État en danse classique, il fut également le plus jeune diplômé de France à obtenir le Certificat d’aptitude aux fonctions de professeur de danse option danse classique.

Arnaud n’accepte pas les débutants dans le cours. Il est donc préférable d’avoir au moins six mois de pratique sérieuse de la danse classique avant de pousser la porte de son cours. A mesure que l’on avance dans la semaine, le niveau moyen du cours a tendance à s’élever. Ainsi le cours du mardi est sans doute le plus accessible. Par ailleurs un des cours du samedi, de répertoire, est réservé aux pré-professionnels. Dans les cours il n’y a pas plus de quinze personnes ce qui est beaucoup moins que dans d’autres cours très fréquentés à Paris. Cela lui permet de voir tout le monde et de proposer des corrections personnalisées, aspect fondamental pour lui.

Porttrait d'Arnaud Dreyfus

Pour un cours amateurs, je trouve le niveau moyen des élèves plutôt bon (j’ai assisté à un cours du jeudi). Chez les femmes, Arnaud distingue trois profils: celles qui étaient passionnées de danse classique dans leur jeunesse mais n’ont pu en faire leur carrière; celles qui ont pratiqué la danse classique enfant comme un loisir et souhaitent s’y remettre; et enfin quelques personnes qui ont commencé la danse classique à l’âge adulte mais sont très motivées et sont avides de progresser. Les hommes (environ 10% des élèves) ont souvent une expérience de la danse classique moins longue que les femmes, Arnaud me dit qu’ils ont en général de six mois à trois ans de danse derrière eux. Donc messieurs n’hésitez pas, il vous sera proposé des exercices spécifiques!

Je ne vois pas pourquoi les amateurs n’auraient pas droit à un enseignement de qualité professionnelle.

Arnaud adapte systématiquement son cours au public du jour. Sa longue expérience de professeur lui permet de comprendre rapidement ce que chaque élève recherche. Certains sont là avant tout pour se faire plaisir et il ne va pas exiger d’eux des mouvements absolument parfaits (en revanche il va mettre l’accent sur la musicalité et le plaisir de danser). D’autres, en voie de professionnalisation, ont de fortes attentes en termes de progrès techniques et à ceux-ci il va prodiguer des corrections plus poussées.

élève à la barre dans un cours de danse classique

Mais le bon niveau général du cours ne devrait pas intimider les personnes motivées ayant des bases en classique. On insiste souvent sur le fait que la morphologie importe beaucoup en danse classique. C’est peut-être vrai pour les professionnels, mais selon Arnaud, ce qui importe dans un cours amateurs c’est d’acquérir une bonne technique dans l’élégance!

Un cours dans la plus pure tradition de l’école française

Arnaud se veut ancré dans la tradition de l’école française de danse classique. Pour illustrer ce qui caractérise la tradition française, il la compare à deux autres grandes écoles du classique, l’école russe et l’école anglaise. La tradition russe exprime un profond lyrisme tandis qu’on peut reconnaître l’école anglaise à une retenue légèrement guindée. Mais il semble que l’école française, à travers la notion d’élégance, tienne le juste milieu entre lyrisme et retenue. L’école française est donc le credo d’Arnaud, qu’il s’agisse de technique, de terminologie ou de valeurs artistiques. Ce n’est par pour rien que l’un de ses maîtres est Attilio Labis, danseur étoile de l’Opéra national de Paris, professeur, chorégraphe et maître de ballet de premier plan, représentant du style français.

Je veux participer à la transmission de la danse française, dans la lignée des grands pédagogues français comme Attilio Labis.

Il insiste également sur les aspects artistiques de la danse. Pour lui un cours amateur ne doit pas se cantonner à la transmission des gestes techniques. Les notions d’élégance et de musicalité sont par exemple primordiales. Enfin, il est le créateur d’une application pédagogique pour iphone, « Ballet Femme », qui donne à voir les 450 mouvements de la danse classique, réalisés par une étoile de l’Opéra de Paris, en respectant la terminologie de la tradition française. C’est un très beau travail, je lui tire mon chapeau!

Illustration avec un cours mêlant des élèves de niveaux variés

J’assiste à un cours du jeudi soir, il s’agit donc d’un cours ouvert, tous niveaux, mais en réalité plutôt intermédiaires/avancés. Sur les huit personnes présentes, il y a trois jeunes danseuses très accomplies, pour certaines pré-professionnelles. Les cinq autres, si elles ne sont pas des débutantes, ont des niveaux intermédiaires et sont d’âges très divers, de la vingtaine à la soixantaine.

Les exercices de cette barre paraissent plus complexes que ceux que j’ai vus dans les cours débutants auxquels il m’a été donné d’assister. Après une première séquence, Arnaud propose un adage à la barre (une série de mouvements lents et amples): « Ne pensez qu’aux bras, les jambes vont passer toutes seules » dit-il à ses élèves pour les encourager. On aimerait bien que ce soit si simple!

groupe d'élèves dans un cours de danse classique

Le mot « élégance » revient à de nombreuses reprises dans la bouche d’Arnaud durant le cours. On sent que c’est un concept qui lui tient vraiment à cœur! Je perçois son exigence aussi bien individuellement, à l’égard des élèves qu’il veut pousser, qu’à l’égard de tout le groupe. A un moment, sur un mouvement de retiré (une jambe est pliée et le pied placé au niveau du genou de l’autre jambe), il donne aux élèves la consigne de monter le pied plus haut. Cela semble un détail pour un observateur non averti mais ce degré d’exigence reflète bien sa volonté de transmettre une tradition de la danse classique aussi pure et précise que possible.

En danse classique ces dernières décennies les performances ont eu tendance à augmenter, parfois au détriment de l’art. J’insiste beaucoup sur l’artistique, la musicalité et l’élégance.

La barre s’achève par un exercice de grands battements (on lance la jambe tendue) sur la musique de Waterloo de Abba: « On s’amuse c’est la fin de la barre! » clame Arnaud. Dans ses cours il danse tous les exercices qu’il propose, c’est important, surtout pour les élèves amateurs, qui ont besoin de voir le mouvement dans sa finalité.

Après la barre, le milieu (nom de la seconde partie d’un cours de classique) démarre sur la musique de « New-York New-York ». Arnaud divise le groupe en deux en fonction du niveau de chacune. Chaque sous-groupe passe successivement. Cela permet aux élèves d’avoir beaucoup d’espace pour évoluer. Enfin l’heure et demi s’achève par des exercices de petits sauts et par un travail de port de bras sur la musique du Lac des Cygnes.

Arnaud invite fréquemment des danseurs et danseuses réputés de l’Opéra national de Paris à participer aux cours en tant qu’enseignants. C’est donc aussi l’occasion pour les balletomanes de côtoyer les interprètes qu’ils ont vus sur scène!

Également sur Haut Les Cours: un cours également à taille humaine mais ouvert aux débutants est celui de Pascale Jacot dans le 20ème arrondissement. Parmi les autres cours de classique adaptés aux débutants nous vous recommandons ceux de Lorena Lopez ou de Frédéric Lazzarelli.

Découvrez tous les cours de danse recommandés
Contacter le prof / Inscription

Vous avez aimé cet article? Alors si vous voulez contacter le prof, utilisez donc notre formulaire, ça nous aide beaucoup. Merci!

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *