Lieux et horairesTarifs
  • 3, rue des Vignoles, Paris 20:
    • Danse classique:
      • Initiation: samedi 11h-12h30
      • Débutants 1 et 2: lundi 19h-20h30
      • Débutants 2 / Moyen: samedi 13h30-15h
      • Moyen / Intermédiaires: jeudi 19h-20h30
      • Intermédiaires / Avancés: mardi 19h30-21h; samedi 15h-16h30
    • Barre au sol tous niveaux: jeudi 20h30-21h30; samedi 10-11h & 12h30-13h30

Ces informations sont fournies à titre indicatif: contactez le professeur grâce au formulaire ci-dessous (bouton contact) pour toute question.

  • 1 cours / semaine : 519€ par an
  • 2 cours / semaine : 762€ par an
  • 3 cours / semaine : 897€ par an

– 10 % sur la cotisation si une deuxième personne de la même famille s’inscrit en danse classique ou barre au sol.
Ces informations sont fournies à titre indicatif: contactez le professeur grâce au formulaire ci-dessous (bouton contact) pour toute question.

On aime

  • Un cours bienveillant, parfait pour débuter la danse classique
  • Des groupes à taille humaine
  • Une approche de la danse classique non élitiste
  • Un lieu agréable et accueillant

Contacter le prof / Inscription

Vous avez aimé cet article? Alors si vous voulez contacter le prof, utilisez donc notre formulaire, ça nous aide beaucoup. Merci!
Pascale et Clarisse proposent des cours de danse classique et de barre au sol dans un studio chaleureux et accueillant, dans le 20ème arrondissement. Leur philosophie est de rendre la danse classique accessible à tous grâce à un enseignement adapté à la pratique en amateur et ouvert à tous les niveaux, y compris les grands débutants. Cela passe par des groupes à taille humaine, une attitude bienveillante et une pédagogie qui prend en compte la diversité des élèves sans chercher à courir après une vision idéalisée de la danseuse et du danseur classique. Dans le cours les corrections individualisées sont fréquentes et les professeures laissent le temps aux élèves de s’approprier les mouvements. Les inscriptions sont annuelles ce qui favorise la progression. Par ailleurs Pascale propose une danse classique légèrement influencée par certaines techniques corporelles comme la technique Alexander, qui vise à rendre les mouvements aussi naturels que possible et non traumatisants.

« Un cours de classique où l’on se sente bien! »

En créant son école de danse classique, Pascale a voulu concevoir un lieu qui rende la danse classique plus accessible et moins intimidante. Elle a donc fait le choix de groupes à taille humaine (une quinzaine de danseurs maximum en général), d’une attitude bienveillante et surtout d’une pédagogie qui tienne compte de la diversité des élèves, que ce soit en termes de morphologie, de niveau ou de motivation. En un mot elle souhaite proposer des cours de classique où « l’on se sente bien ».

Une des spécificités des cours est que parmi les élèves, un grand nombre n’avaient jamais fait de danse classique auparavant. Mais il s’agit en général de personnes très motivées qui rêvaient de s’y mettre sérieusement. Autre spécificité de l’école, fonctionner sur le principe de l’inscription annuelle et non de cours à la carte. C’est la bonne formule pour les débutants car cela pousse à l’assiduité, primordiale surtout lorsque l’on commence. Pascale souhaite aussi rassurer les débutants sur la question de la souplesse, on peut tout à fait commencer la danse classique sans être souple, cela viendra avec le travail!

débutantes dans un cours de classique
Crédit photo: la Roulotte à vapeur
Je veux que mes cours soient accueillants pour les débutantes et les nouvelles, qu’elles trouvent leur place dans le groupe dès la première séance.

Dès la barre (la première phase d’un cours de classique), Pascale fournit de nombreuses corrections individuelles. Le nombre modéré d’élèves y contribue grandement. On sent qu’elle ne conçoit pas la barre comme quelque chose de mécanique qui doit être déroulé simplement pour s’échauffer. C’est précisément le moment d’apporter des corrections. Par ailleurs, comme j’ai pu le constater, la séance n’est pas menée tambour battant: « je ne veux pas de cours où les élèves les moins expérimentées soient prises de court par la vitesse des exercices et peinent à suivre. Cela suppose de prendre son temps et de le les laisser réfléchir et digérer les exercices. »

Les cours adultes sont divisés en cinq niveaux allant de l’initiation aux élèves intermédiaires/avancés. Un des avantages de l’école est de proposer un véritable cours d’initiation. En effet certaines écoles de danse classique ont des cours dits « débutants » mais en général il s’agit de cours s’adressant aux personnes ayant une petite expérience de la danse classique et non aux grands débutants. C’est Clarisse, une jeune professeure formée par Pascale qui se charge justement du cours initiation.

Je veux aussi que mes cours soient l’occasion pour mes élèves d’aiguiser leur regard sur la danse.

Axe, ancrage au sol et techniques corporelles

Pour Pascale, un risque lorsque l’on enseigne le classique à des amateurs « est d’avoir en tête la morphologie idéale de la danseuse et du danseur de classique ». Or les exercices que l’on proposera à de futurs professionnels ne sont pas forcément adaptés au corps de Monsieur et Madame tout le monde. Pour enseigner le classique à des amateurs il faut donc parfois repenser ces exercices en partant de la morphologie des élèves et non de corps idéalisés.

Dans ses cours Pascal parle beaucoup d’axe, d’ancrage et de directions. Par exemple l’ancrage au sol est essentiel pour elle. Je peux le constater en assistant à un cours intermédiaires: « Imaginez un tuteur qui passe dans votre hanche et qui appuie contre le sol »; « Pensez à opposer les forces: le plafond vous attire et vous poussez contre le sol: vous vous étirez donc des deux côtés »…

danseuses classiques avancées
Crédit photo: la Roulotte à vapeur
Je suis une prof de danse classique, avec des influences contemporaines.

Elle n’hésite pas non plus à aller chercher des illustrations dans d’autres danses (on sent que le classique n’est pas l’alpha et l’omega de la danse pour elle): « Sur ce mouvement de bras il faut que vous alliez chercher le point le plus éloigné. On le voit en flamenco par exemple, mais il faut aussi le faire en classique! » Et la danse classique n’est pas non plus qu’affaire de technique et de respect des codes. C’est aussi une authentique discipline du spectacle vivant. Cela explique le choix du nom de l’école: « la danse classique reste un art vivant, en mouvement, non figé et la roulotte en est l’expression. »

Pascale pratique également la technique Alexander, une technique largement employée par les danseurs contemporains. Il s’agit d’une méthode visant à permettre de mieux prendre conscience de sa position, de ses mouvements et de ses états internes (l’état de tension musculaire par exemple). Cette prise de conscience permet de rendre les mouvements plus naturels.

Il est aussi important de bien connaître les limites des corps: « dans mes cours adultes je ne demande pas des choses trop difficiles car le risque de blessure existe. » Par exemple Pascale évite de demander aux élèves d’ouvrir les pieds au maximum car cela peut être traumatisant. De même sur les exercices de sauts, elle a tendance à être prudente et à préférer les petits sauts, voire moyens, pour réduire le risque de blessure.

La danse classique, ce n’est pas que de la joliesse et de la délicatesse, c’est aussi de la puissance!
cours de barre au sol à paris
Crédit photo: la Roulotte à vapeur

Les cours de barre au sol de l’école, donnés par Clarisse Wagner, sont conçus pour travailler essentiellement le placement et la souplesse. On y fait aussi un peu de renforcement musculaire. Là aussi les inscriptions sont annuelles. Il n’y a donc pas de personnes qui viennent prendre leur cours de barre au sol épisodiquement, en « touristes ».  Les groupes connaissent donc bien les exercices proposés et cela permet un travail progressif sur l’année.

Les quatre premiers exercices sont toujours les mêmes pour s’échauffer en douceur et travailler les pointes et l’en-dehors. La suite du cours elle varie au fil des semaines. Même dans le cours de barre au sol les corrections sont précises et individualisées. Sur les exercices, Clarisse veille à ce que les élèves aient conscience de toutes les parties de leur corps. Par exemple sur un exercice de développé (mouvement qui consiste à tendre la jambe depuis une position de retiré) elle demande aux élèves de bien prendre garde à la jambe qui reste au sol: « pensez à étirer la jambe du sol, elle est très importante. »

Également sur Haut Les Cours: si vous souhaitez un cours en petit groupe mais ouvert uniquement à partir du niveau intermédiaires, nous vous recommandons celui d’Arnaud Dreyfus dans le 15ème arrondissement.

Découvrez tous les cours de danse recommandés
Contacter le prof / Inscription

Vous avez aimé cet article? Alors si vous voulez contacter le prof, utilisez donc notre formulaire, ça nous aide beaucoup. Merci!

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.