Lieux et horairesTarifs
  • 33 ou 37, rue Tournefort, Paris 5, M° Place Monge (L. 7)
    • lundi, 14h30-17h30: cours rassemblant en majorité des personnes à la retraite et quelques intermittents du spectacle.
    • jeudi, 19h30-22h: cours tout public.

Ces informations sont fournies à titre indicatif: contactez le professeur grâce au formulaire ci-dessous (bouton contact) pour toute question.

  • 70 euros / mois pour le cours du lundi et 60 euros / mois pour le cours du jeudi (engagement annuel demandé)

Ces informations sont fournies à titre indicatif: contactez le professeur grâce au formulaire ci-dessous (bouton contact) pour toute question.

On aime

  • Un parti pris fort: un théâtre de la sincérité et de la présence à soi
  • Des cours pour tous les âges
  • La riche expérience de comédienne et de professeure de Clémentine
  • Un répertoire contemporain exigeant et qui bouscule
  • Verdict: un cours de théâtre pour tous les âges et qui vise à rendre les élèves présents à eux-mêmes 

Contacter le prof / Inscription

Vous avez aimé cet article? Alors si vous voulez contacter le prof, utilisez donc notre formulaire, ça nous aide beaucoup. Merci!
Les cours de théâtre de Clémentine Amouroux m’ont séduit pour plusieurs raisons. Clémentine a tout d’abord une riche expérience de comédienne et de professeure de théâtre. Par ailleurs elle défend un théâtre de la sincérité et du mouvement intérieur. Autrement dit, ce qu’éprouve intérieurement le comédien en jouant une scène est tout aussi important que ce que le public en voit extérieurement. Deux cours sont proposés: l’un l’après-midi, destiné aux personnes retraitées mais également aux intermittents du spectacle, l’autre en soirée, ouvert à tous. Clémentine a aussi une approche très physique du théâtre, d’où l’importance qu’elle accorde aux exercices corporels, aux déplacements sur scène et à la relaxation. Enfin ses goûts personnels la portent vers un théâtre contemporain exigeant. Tout ceci lui permet de proposer un enseignement attentif à ce que la pratique théâtrale peut apporter à l’individu. Crédit photo: Eve Zheim

Un théâtre de la sincérité

Clémentine Amouroux a débuté sa carrière au théâtre avec Peter Brook, en 1978, dans Mesure pour Mesure. Elle m’a confié que c’est à l’occasion de cette collaboration qu’elle a compris la chose suivante: au théâtre, un geste, une parole, une émotion peuvent être joués sans qu’ils aient besoin d’une justification psychologique, théorique, idéologique… L’acte théâtral peut avoir une valeur en soi, et fournir tout simplement l’occasion pour le comédien d’être présent à lui-même. Rien de plus, rien de moins.

Clémentine défend donc un théâtre de l’inspiration et de la sincérité. Elle voit son enseignement comme une façon pour les élèves de faire un travail sur eux-mêmes, de faire tressaillir des fibres intimes. C’est aussi une manière d’atteindre des états mentaux que l’on connaît rarement dans la vie quotidienne. Pour elle la pratique théâtrale peut être un moyen de se placer dans des états méditatifs par exemple. Le théâtre se rapproche ainsi d’une pratique spirituelle.

Deux cours: l’un pour les seniors, l’autre pour tous les âges

Le cours du lundi après-midi s’adresse aux seniors (mais le groupe compte également quelques jeunes intermittents du spectacle désireux de faire du théâtre en complément de leur discipline principale). Le cours du jeudi est pour tous les âges (de 23 à 75 ans cette année), avec une moyenne d’âge autour de 40 ans. C’est un aspect qui m’a beaucoup intéressé dans l’enseignement de Clémentine, son côté intergénérationnel et son ouverture aux personnes retraitées. J’ai pour ma part participé à une séance du lundi. Le public était essentiellement féminin. La parité est rarement respectée dans les cours de théâtre amateur, mais plutôt que de le déplorer, Clémentine veut en tirer le meilleur parti possible, quitte à faire jouer les rôles d’homme par des femmes.

L’importance du corps

Souvent en théâtre, le chemin qui mène du texte à l’émotion de l’acteur passe par le corps. Clémentine a une approche assez physique du théâtre. Durant l’échauffement du cours auquel j’ai participé elle propose des marches dans l’espace, des exercices doux de mobilité articulaire, seul ou avec un partenaire, de la relaxation… Elle intègre dans ses cours des éléments de diverses pratiques corporelles, notamment l’aïkido et le buto (une danse contemporaine japonaise), qu’elle pratique depuis longtemps.

Lors du cours, après quelques exercices vocaux et de relâchement musculaire, Clémentine nous fait marcher dans l’espace par groupes de quatre ou cinq. C’est un exercice simple mais riche. Il oblige à prendre conscience des autres sur le plateau: où sont-ils, dans quelle direction marchent-ils, à quel rythme? Le but est de créer un « ballet » d’acteurs tenant compte les un des autres, tout en proposant de la variété dans les déplacements, les rythmes et les énergies.

L’idée est de nous apprendre à utiliser tous les axes de déplacement du plateau. Clémentine insiste tout particulièrement sur l’importance de l’axe avant / arrière qui a tendance à être trop peu exploité par les comédiens débutants, ceux-ci se contentant souvent de se déplacer latéralement. Comme s’ils avaient peur de faire varier la distance au public. Elle nous invite à employer la dimension haut / bas, elle aussi souvent délaissée: pas besoin de se tenir tout le temps droit comme un piquet, on peut aussi se voûter, s’asseoir, se coucher… Clémentine nous propose ensuite un exercice d’improvisation. Il s’agit de reproduire une scène à deux qu’elle nous a laissé travailler une quinzaine de minutes. C’est un exercice intéressant qui vise à permettre de se dégager du texte.

Un répertoire contemporain avant tout

Clémentine fait travailler essentiellement un répertoire contemporain. Elle me dit que plutôt que proposer un répertoire trop large et dilué, elle préfère se concentrer sur les auteurs avec lesquels elle a le plus d’atomes crochus, en l’occurrence plutôt des auteurs contemporains. Elle reste cependant ouverte aux demandes des élèves qui souhaiteraient jouer des textes classiques. Au cours des dernières années elle a notamment pu travailler les auteurs suivants avec ses élèves: Laurent Gaudé, Xavier Durringer, Denise Bonnal, Catherine Anne, Sarah Kane, Geneviève Serreau, Von Mayenburg, Antony Nelson, Daniel Keene. En fin d’année un spectacle est donné par les élèves, en général un montage de scènes.

 

Également sur Haut Les Cours:  un autre très bon cours de théâtre à destination des seniors est celui que donne Jocelyn Carlot dans le 10ème arrondissement.

Découvrez tous les cours de théâtre et impro recommandés
Contacter le prof / Inscription

Vous avez aimé cet article? Alors si vous voulez contacter le prof, utilisez donc notre formulaire, ça nous aide beaucoup. Merci!

One comment

  • Les ateliers de Clémentine Amouroux ont cette force que chaque élève est amené.e à créer, à suivre, son propre chemin d’act.eur.rice : trouver, retrouver en soi la disponibilité à l’émotion, la disponibilité au mouvement, la disponibilité au partenaire, au public, aux mots, et donc à l’accueil du personnage que l’on souhaite incarner. Clémentine guide chacun.e avec énergie et grande écoute. L’importance est donnée autant au groupe qu’à l’individu, par des ouvertures tout au long de l’année sur plusieurs formes de travail possibles : monologues, scènes collectives, mise en scène, improvisation, travail vocal, travail physique. Le spirituel dans le théâtre ? Oui ! Parce que finalement… jouer, c’est créer !

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *