Mis à jour le 13 août 2019

Lieux et horairesTarifs
  • Cours débutants :
    • mardi 20h-22h30, Théâtre du Gouvernail, 5 passage de Thionville 75019
    • mercredi 20h-22h30, Théâtre de l’Echo, 31-33 rue Orteaux 75020
  • Classe thématique « Impro flemmard » :
    • jeudi 20h-22h30, Studio l’Envol, 34 rue de la montagne Saint-Geneviève 75005

Ces informations sont fournies à titre indicatif: contactez le professeur grâce au formulaire ci-dessous (bouton contact) pour toute question.

  • Cours annuels: 640 euros pour 32 cours et 3 spectacles
  • Ateliers à la carte de 2h: 20 euros

Ces informations sont fournies à titre indicatif: contactez le professeur grâce au formulaire ci-dessous (bouton contact) pour toute question.

On aime

  • Le plaisir communicatif que prennent les professeurs
  • Le spectacle à chaque fin de trimestre
  • Des ateliers à la carte bimensuels sur des thématiques précises
Contacter le profStagesChèque-cadeau
Vous avez aimé cet article? Alors si vous voulez contacter le prof, utilisez donc notre formulaire, ça nous aide beaucoup. Merci!
Cyril et Jérémy donnent des cours d’improvisation qui apprennent à lâcher prise et à prendre des risques. Amis depuis la fac, ils sont nourris par la même conviction : la clé d’une improvisation sincère et créative est l’attitude de l’improvisateur et la célébration de ses erreurs. J’ai trouvé que Cyril et Jérémy transmettent un véritable plaisir du jeu, ils sont joyeux, inventifs et engagés comme doit l’être selon eux le bon improvisateur.
Contacter le prof

Adopter une attitude pleine de vitalité

Cyril et Jérémy ont un esprit critique vis-à-vis d’un enseignement figé de l’improvisation, discipline de l’instabilité par excellence, et refusent tout postulat, sauf un : celui de l’ »attitude de l’improvisateur ».

Tous deux inspirés par les travaux de Keith Johnstone, Cyril et Jérémy enjoignent ainsi à leurs élèves d’adopter une attitude Happy, Healthy and Sexy : motivés et amusés par leurs jeux, pleinement investis, malicieux et pleins de panache. C’est ce qu’ils défendent dans leurs cours hebdomadaires débutants et confirmés, ainsi que dans leur ateliers ponctuels.

Selon eux, un bon improvisateur joue avec le corps et l’instinct (travail de l’attitude) plus qu’avec la tête (travail de construction narrative).

Ecoute avec tes tripes, pas avec ta tête. Sanford Meisner

Pour les cours débutants, le premier trimestre a ainsi comme fil conducteur cette fameuse « attitude de l’improvisateur ». Le deuxième trimestre a quant à lui pour thème le travail des émotions. Au troisième trimestre enfin on met l’accent sur le groupe et l’intelligence collective.

improvisatrices pendant un atelier

Cette organisation de l’année m’a paru très pertinente puisque travailler les bases de l’attitude de l’improvisateur est l’introduction essentielle au travail des émotions. Cyril et Jérémy insistent beaucoup sur les émotions qu’ils veulent sincères, véritablement incarnées et vécues.

Une des erreurs des débutants est de ne pas se laisser vraiment affecter par les émotions.

Célébrer ses erreurs et prendre des risques

Selon eux un autre des torts fréquents du débutant en impro est de vouloir éviter les erreurs.

Le débutant se met à chercher la bonne idée, originale et amusante, et à planifier son jeu de façon consciente, ce qui conduit à des lieux communs dans le jeu, à une baisse de créativité et de spontanéité.

Les deux professeurs pensent au contraire qu’il faut privilégier l’attitude, mais aussi accepter d’être vulnérable pour jouer vrai.

Les impulsions sont les choses les plus importantes que nous avons en tant qu’artiste. Arrêtez de les juger. William Esper

Dès lors, leurs exercices suivent une augmentation progressive du risque de faire des erreurs, en commençant en douceur avec des exercices d’imitation par exemple.

Dans leurs exercices, Cyril et Jérémy sont aussi des adeptes du Jump and justify : se jeter à l’eau, spontanément, puis trouver un sens à ses actions.

Révéler ses partenaires

Le troisième trimestre du cours débutants est intitulé « l’intelligence collective ». Son objectif est de savoir construire une histoire ensemble, sans se gêner, en évitant la cacophonie et en instaurant une belle dynamique.

Cela repose sur les clés données au partenaire pour qu’il puisse jouer de façon fluide : l’inspirer, lui faire plaisir, l’écouter.

élèves d'un atelier d'impro assis

Lors de la séance à laquelle j’assiste je peux constater que Jérémy a de nombreux exercices pour faciliter le travail à plusieurs. Par exemple il fait improviser une scène avec un personnage principal et quatre personnages secondaires. Cela aide les participants à accepter de jouer un rôle mineur, ce qui est souvent essentiel pour garantir la clarté de la scène et éviter de se marcher sur les pieds.

Quand un improvisateur est coincé, n’a pas d’idée, il ne devrait pas en chercher une, il devrait provoquer la capacité de son partenaire à donner des réponses spontanées. Keith Johnstone

Exceller dans ses points forts

Cyril est aussi coach de formation et partisan de l’Appreciative inquiry, une méthode de conduite du changement qui ne fait pas reposer le progrès sur la résolution des problèmes mais sur le renforcement des acquis et des réussites.

Ainsi, vis-à-vis de leurs élèves, Cyril et Jérémy souhaitent en priorité se concentrer sur ce qui fonctionne bien afin que leurs élèves excellent dans leurs points forts.

Également sur Haut Les Cours: d’autres cours d’impro qui mettent en avant la pédagogie de Keith Johnstone sont ceux d’Again! Productions.

Découvrez tous les cours d’impro recommandés
Contacter le prof

Vous avez aimé cet article? Alors si vous voulez contacter le prof, utilisez donc notre formulaire, ça nous aide beaucoup. Merci!

Laisser une recommandation

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.