Découvrez le solo jazz

Horaires et lieux

  • Paris 5 : 10, rue Tournefort, M° Place Monge
  • Paris 10 : 26, rue du Chateau Landon, M° Louis Blanc
  • Paris 17 : Église Saint-Michel des Batignolles, 3, place Saint-Jean, M° La Fourche

Tarifs

  • L’année est divisée en deux périodes :
    • 1er semestre septembre à janvier : 175€ / 155€ tarif réduit
    • 2ème semestre février à juin : 190€ / 170€ tarif réduit
  • Cours en ligne :
    • Cours sans feedback personnalisé: 12€/mois
    • Cours avec feedback personnalisé: 19€/mois

Carte et formulaire de contact

Paris regorge de bonnes écoles de solo jazz. Christophe, avec qui j’ai longuement discuté, et ses collègues, Amélie , Audrey  et Aurélien, m’ont cependant tapé dans l’œil de par leur pédagogie. En effet, ils insistent dans leurs cours de solo jazz sur le ressenti de la danse et sur l’expression personnelle que le danseur apporte à son art. Le solo jazz est la version solo du lindy hop qui lui se danse en couple. Les pas sont les mêmes et tous les deux se dansent sur le même type de musique.  Le solo jazz à deux autres appellations. On peut le nommer par les termes jazz roots ou jazz vernaculaire. Le solo jazz peut être dansé librement et de manière improvisée ou dans des routines de pas récurrents.

Crédit photo: Éric Bobrie

On aime

  • Le solo jazz, c’est comme le lindy hop, mais sans avoir à gérer un partenaire!
  • Une danse fun, cardio et technique qui peut être utilisée en soirée
  • Des cours accessibles à tous et des paliers adaptés pour progresser
Contacter le prof

Les origines du solo jazz

Le solo jazz est une danse qui prend ses racines dans les années 20/30. Elle est l’évolution du charleston sur de la musique jazz swing qui est une musique très marquée rythmiquement. C’est une danse d’origine africaine qui s’est européanisée et qui se danse seul.e. Elle laisse beaucoup de place à l’improvisation. 

Le solo jazz ou jazz roots (racines en anglais) peut-être vu comme un arbre, d’où émergent plusieurs branches qui ont donné naissance à des courants alternatifs comme le jazz moderne, la funk, le hip hop , la house, le shuffle etc…

Un club à Harlem dans les années 30

Comment c’est un cours de solo jazz ?

Si vous trouvez que danser avec un partenaire est stressant, vous vous y retrouverez probablement plus en solo jazz qu’en lindy hop (une danse swing en couple très populaire). Il n’est pas nécessaire d’avoir fait de la danse avant de vous lancer en solo jazz. Si vous avez déjà des bases en danse, elles pourront vous aider à vous améliorer rapidement. Le niveau du cours est adapté à chacun avec des paliers à passer.  

Pendant le cours, les danseurs font face au miroir avec le professeur devant. Comme dans beaucoup de disciplines, le but est de reproduire les mouvements du professeur. Il y a plusieurs types de pas de base en solo jazz : on peut citer les base steps où l’on pose le pied, et les kick steps où l’on lance le pied. 

Le cours comprend un échauffement, l’apprentissage du vocabulaire adapté à la séance (c’est-à-dire les mouvements et pas de base) et la mise en pratique de ce vocabulaire avec une chorégraphie.  

Dans un premier temps, vous allez apprendre les premier steps pour les connecter les uns aux autres. Vous vous les approprierez en fonction de la musique. Une fois que vous aurez acquis les bases, vous pourrez faire (presque) ce que vous voulez de votre danse afin d’y mettre votre expression personnelle. 

Plus on apprend plus on veut apprendre, et c’est trop cool.

Débutants vous êtes les bienvenus !

La moyenne d’âge se situe autour de 25-35 ans, mais il y a de nombreux participants plus âgés ou plus jeunes. Les professeurs sont des danseurs avant tout, et savent qu’un niveau homogène est de mise dans les cours pour que chacun progresse à son rythme en fonction de son niveau et de ses capacités ! On peut rejoindre les cours à chaque début de semestre, il n’y a pas de drop in (prendre des cours au milieu de semestre) ce qui permet d’assurer l’équilibre dans la progression du groupe. Lorsque vous prenez des cours, vous vous engagez donc sur une période de 3 à 6 mois. 

Il y a environ 15 personnes par cours, ce qui permet au professeur de mieux accompagner les élèves et de corriger les erreurs. En termes de mixité, les cours sont structurés de la même manière pour les hommes et les femmes. Tout le monde fait les mêmes pas. Les pratiquants de danses swing ont souvent l’image de personnes qui aiment s’habiller façon années 30 pour aller danser, mais rassurez-vous, pas besoin de ressembler aux personnages de Peaky Blinders pour aller prendre votre cours de solo jazz ! 

Crédit photo: Éric Bobrie

Quelle différence avec le lindy hop ?

Le solo jazz est aussi physique que le lindy hop. Il y a des “power moves » qui sont des mouvements plus ou moins acrobatiques (il arrive que les pratiquants de haut niveau placent un salto par-ci par-là), mais aussi des mouvements au sol comme en  hip hop 

Pour vous permettre de pratiquer votre danse, Christophe et ses collègues organisent fréquemment des soirées. Il y en a environ une par mois au Jazz Club Etoile (17e) qui réunit les danseurs de lindy hop et solo jazz le dimanche. Ces soirées sont le moment idéal pour faire étalage de vos talents lors de jams. Les jams sont des moments d’expression libre durant lesquels les participants se réunissent en un cercle. L’un des danseurs va venir danser au milieu du cercle le tout dans une ambiance bienveillante et amusante. Le but n’est pas de se faire juger mais bien de présenter une expression  propre de votre danse en rythme avec la musique. Généralement, le tempo de la musique est plus rapide.

Le solo jazz devient au fil du temps un langage que l’on peut parler avec n’importe quel inconnu qui le maîtrise également. C’est la consécration pour un danseur car cela lui permet de comprendre pourquoi il a appris les pas en cours. Ce langage peut se retrouver lors de pratiques « sauvages » ou lors de cours en plein air place de la République ou sur le parvis de la BNF par exemple.

Dans nos cours, nous souhaitons transmettre à nos élèves tout le plaisir de la danse sociale, le but ultime étant de pouvoir aller danser à l’extérieur des cours !.
Crédit photo: Éric Bobrie

Des stages d’initiation d’1h30 sont parfois proposés. Ils donnent une idée de ce qui va se passer en solo jazz sur l’année. Le premier cours de danse sur l’année est un cours d’essai avant de prendre la décision de vous inscrire. 

Et aussi des cours en ligne, depuis chez vous

Des cours en ligne de solo jazz sont proposés pour les danseurs qui ont des obligations et qui ne peuvent se rendre au studio.  

Ces cours, malgré le fait qu’ils soient à distance, ont tout de même vocation à créer un échange entre les danseurs et le professeur. Il est possible de se filmer en train de danser puis d’envoyer sa vidéo au professeur particulier afin d’obtenir des corrections. 

Également sur Haut Les Cours:  les cours de lindy hop et jazz roots de Jennifer et Miles pourraient également vous plaire, et sinon bien sûr les cours de lindy hop de Christophe.

Laisser un avis à l'organisateur.rice

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous pourriez également aimer ces cours