Lieux et horairesTarifs
  • Ze Art Studios, 17, rue Saint Marc, 75002:
    • Mardi 19h-20h: Jazz Roots Débutants
    • Jeudi 19h-20h15: Lindy Hop + Jazz Roots Débutants
    • Jeudi 20h15-21h30: Lindy Hop + Jazz Roots Inter / Avancés
En plus des cours hebdomadaires, stages de 2 heures un dimanche par mois à Ze Art Studios, 17, rue Saint Marc, 75002. Prochains stages: 11 mars, 8 avril, 10 juin 2018. Chaque stage est suivi par une pratique libre optionnelle de trois heures.

Ces informations sont fournies à titre indicatif: contactez le professeur grâce au formulaire ci-dessous (bouton contact) pour toute question.

  • Cours Ze Art Studios de 1h15: 320€/an (290€ pour le jazz roots)
  • Cours particuliers: 65€/h; 300€ pour 5 heures

Tarifs réduits pour les étudiants et les demandeurs d’emploi; paiement trois fois sans frais possible.

Ces informations sont fournies à titre indicatif: contactez le professeur grâce au formulaire ci-dessous (bouton contact) pour toute question.

On aime

  • L’accent mis sur les racines du lindy hop
  • Les cours de 1h15 et 1h30 qui laissent le temps de travailler
  • Dans les cours débutants on travaille un petit nombre de passes, mais on les travaille à fond

Contacter le prof / InscriptionOffrir ce cours

Vous avez aimé cet article? Alors si vous voulez contacter le prof, utilisez donc notre formulaire, ça nous aide beaucoup. Merci!
Jenn propose des cours de lindy hop et de swing puisant dans les racines historiques et culturelles de ces danses. Danseuse contemporaine par ailleurs, elle attache une grande importance à l’écoute de son corps et à l’échauffement. Les cours sont à taille humaine et, dans les cours débutants, les professeurs évitent d’enseigner un trop grand nombre de passes pour ne pas surcharger inutilement les élèves. Ces éléments font qu’il s’agit de cours idéaux pour débuter et pour acquérir les bons automatismes dès le départ. Lors du cours, Jenn et ses partenaires incitent les élèves à poser des questions et passent au milieu des couples pour prodiguer des corrections personnalisées. Il est possible de commencer en cours d’année moyennant quelques cours particuliers pour se mettre à niveau.

Sensibiliser les élèves aux racines du lindy hop

Le lindy hop de Jenn est marqué par l’attention qu’elle porte aux racines de cette danse. Elle a à cœur de transmettre à ses élèves un maximum de connaissances à ce sujet.  Selon elle, on ne peut comprendre le lindy hop sans avoir conscience de sa place dans l’histoire de la ségrégation raciale aux États-Unis. Cette attention aux racines culturelles et historiques lui évite de tomber dans l’écueil d’un lindy hop marqué par les clichés rétro et le look vestimentaire. C’est une danse riche car on y trouve plusieurs rythmiques et donc autant de pas de bases. C’est aussi une danse qui entretient un rapport étroit avec les danses africaines, en témoigne la posture très ancrée dans le sol et le bassin rejeté vers l’arrière des danseurs.

Le lindy hop est une danse très conviviale et à la différence de nombre de danses en couple on y trouve une grande part de liberté.

Jenn aime aussi le lindy hop pour le relatif équilibre qu’il permet entre le leader et le follower. Ce dernier a une plus grande marge d’initiative que dans beaucoup d’autres danses en couple. Jenn apprécie d’ailleurs inverser les rôles traditionnels: elle propose par exemple un cours qui permet aux filles de guider et aux garçons de suivre.

couple de danseurs de lindy hop
Jenn et Miles

En plus des cours de lindy hop elle donne également des stages de blues et de balboa, deux autres danses swing en couple. Il y a aussi de temps en temps des stages d’écoute musicale avec orchestre live et une fois par mois, une pratique libre de lindy hop, le dimanche entre 17h30 et 20h30. Enfin Jenn dispense également des cours de jazz roots, une danse swing solo.

Débuter le lindy hop avec Jenn et Miles

La plupart des cours durent 1h15 ou 1h30. La norme dans les cours de lindy hop parisiens est de 1 heure et c’est parfois un peu court à mon sens. En 1h15 ou 1h30 on a davantage le temps d’intégrer les pas, surtout quand on est débutant. Jenn tient à ce que les groupes soient de taille limitée, 25-26 élèves maximum. C’est très appréciable en lindy hop où les cours sont souvent bondés. Cela lui permet de faire des corrections personnalisées.

Cela favorise également un enseignement bienveillant dans lequel les élèves peuvent poser des questions et ne sont pas perdus au milieu de la masse. Pour les débutants elle évite d’enseigner trop de passes, préférant que les combinaisons de base soient bien maîtrisées. Durant le cours les professeurs dansent parfois avec les élèves. C’est utile pour l’apprentissage et évite que de mauvaises habitudes ne s’installent.

Pour cet article j’ai assisté à un cours débutants que Jenn donne avec son partenaire Miles. Une des spécificités de leurs cours est de commencer par un véritable échauffement. C’est suffisamment rare dans les cours de danse en couple pour être signalé. Il s’agit d’un échauffement de jazz roots, une danse jazz solo. Les élèves dansent en cercle, ce qui crée une véritable convivialité. Cela permet également de se mettre en mode swing et d’oublier sa journée de travail: claquements de doigts, flexions des jambes et balancements des bras tout en rythme! Les élèves se mettent ensuite en couple et continuent de s’échauffer sur des mouvements simples: kicks d’avant en arrière, quelques tours…

C’est important de fredonner les temps quand on danse, ça permet quelque chose de moins cérébral que quand on les compte.

Jenn et Miles annoncent ensuite la passe du jour: un kick, un demi-tour, un kick de la même jambe, puis les danseurs reposent le pied et recommencent la même séquence de l’autre jambe… Ils vont passer une grande partie de la séance de 1h15 sur cette passe. Cela peut paraître long mais c’est comme cela que l’on créé les bons automatismes chez tous les débutants, notamment ceux qui ne sont pas les plus à l’aise.

élèves de lindy hop et professeure

Les deux professeurs passent  au milieu des élèves. Du fait de la taille du cours, une dizaine de couples ce jour-là, ils ont la possibilité de faire davantage de corrections personnalisées que dans un cours plus fréquenté. A mesure que la séance avance les élèves sont invités à ajouter les variations qu’il maîtrisent à la passe travaillée: par exemple un grand kick pour le leader… Sur ce grand kick, Jenn demande aux élèves de faire attention à leur ancrage au sol. L’ancrage au sol est un concept fréquemment employé dans les danses solo, et notamment en danse contemporaine, preuve encore que le cours permet d’aller au-delà du lindy hop « standard ».

Et le cours s’achève par quelques minutes de jams: l’idée est de danser au milieu d’un cercle de danseurs qui encouragent ceux qui passent au centre, le but étant surtout de s’amuser.

A noter que pour débuter le lindy hop en cours d’année il vous faudra suivre quelques cours particuliers avant de rejoindre un cours régulier. Jenn y tient afin de ne pas déstructurer les groupes de débutants formés en début d’année.

L’importance de la connexion avec le partenaire et de l’écoute du corps

En lindy hop la connexion avec le partenaire est essentielle. Jenn m’en explique une des raisons: tant que le leader ne l’arrête pas ou ne le fait pas changer de direction, le follower est censé poursuivre son mouvement. Une mauvaise connexion et un mauvais guidage et le follower part dans le décor! Cela explique à la fois l’énergie propre au lindy hop mais aussi la nécessité d’un guidage très précis.

En lindy la connexion avec le partenaire est très importante car on est en permanence en contrepoids avec lui.

Et lors du cours je comprends encore mieux ce que Jenn entend par connexion. Il ne s’agit pas d’un lien statique mais d’un véritable canal de transmission de l’information qui permet au leader d’indiquer au follower à quel moment tourner. Cela se fait sans tension: « pas besoin d’agripper les doigts, le leader donne une légère pression de la main vers le haut, le follower vers le bas. Cela suffit pour transmettre l’information. »

Parfois néanmoins la connexion doit fournir plus qu’une simple indication: « la main sur la hanche du follower ce n’est pas uniquement une convention pour annoncer: « tu vas tourner », cela doit vraiment fournir une impulsion » signale-t-elle aux élèves.

Jenn me dit également qu’elle a toujours été sensibilisée à la manière de prendre soin de son corps. Pour elle l’attention portée au corps fait partie intégrante de ses cours. C’est quelque chose que l’on va souvent retrouver en danse solo, mais plus rarement en danse en couple et cela mérite d’être souligné.

Également sur Haut Les Cours: d’autres cours de lindy hop que l’on peut vous recommander sont ceux de Jazzy Feet.

Découvrez tous les cours de danse recommandés
Contacter le prof / Inscription

Vous avez aimé cet article? Alors si vous voulez contacter le prof, utilisez donc notre formulaire, ça nous aide beaucoup. Merci!

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.