Mis à jour le 9 septembre 2020

Lieux et horairesTarifs
  • 19, rue Lucien Sampaix, 75010
    • Atelier troupe: mercredi de 19H10 à 21h40
  • 30, boulevard Sébastopol, 75004
    • Cours débutants: mardi de 21h à 23h
    • Cours débutants / intermédiaires: mardi de 19h à 21h

Ces informations sont fournies à titre indicatif : contactez le professeur grâce au formulaire ci-dessous (bouton contact) pour toute question.

  • Cours au trimestre: 220€ + 30€ d’adhésion
  • Atelier troupe: 830 euros+ 30 euros d’adhésion à l’association

Ces informations sont fournies à titre indicatif : contactez le professeur grâce au formulaire ci-dessous (bouton contact) pour toute question.

Chargement de la carte, merci de patienter...

On aime

  • L’utilisation de l’improvisation en théâtre
  • Sarah ne délaisse pas les exercices techniques à mesure que l’année avance
  • Le choix de textes contemporains
Contacter le profOffrez ce cours!
Vous avez aimé cet article ? Alors si vous voulez contacter le prof, utilisez donc notre formulaire, ça nous aide beaucoup. Merci !
Sarah propose trois cours de théâtre adultes. Le premier s’adresse au débutants, le second est ouvert aux personnes qui ont déjà une petite expérience en théâtre et le troisième, dénommé « atelier troupe », a pour but de constituer une véritable troupe avec l’ambition qu’elle dure dans le temps. La spécificité des cours est de faire un large usage de l’improvisation aussi bien pour les exercices que pour le travail des scènes. Sarah est aussi attachée à la dimension corporelle du théâtre ainsi qu’à l’importance du ressenti. Elle n’hésite pas à pousser les élèves qui le souhaitent. Par exemple en les amenant à sortir de leur zone de confort et en leur faisant jouer des personnages éloignés d’eux du point de vue psychologique, social ou physique. Une fois par mois un intervenant extérieur assure une séance (une professeure de mime cette année). Note du 08/09/2020: pour l’atelier troupe du mercredi, le nombre limite d’inscriptions de filles étant atteint, ne seront acceptées que les candidatures de garçons.  
Contacter le prof

L’improvisation au service du jeu théâtral des scènes

Pour Sarah « le théâtre c’est de l’impro ». Elle en fait un grand usage dans ses cours. Les premiers mois de l’année sont dédiés à la construction de personnage et à des exercices d’improvisations dirigées.

Utiliser l’improvisation en théâtre permet de se détacher du texte et de mieux comprendre les motivations et la situation des personnages. Cela  permet de s’interroger sur les réactions que l’on aurait, si l’on était placé dans des circonstances comparables à celles de la scène, sans que le texte ne fasse écran. Plus prosaïquement, utiliser l’impro rend les séances plus dynamiques et tend à augmenter le temps de jeu de chaque élève.

Pour moi en théâtre, l’improvisation vient avant le texte.

Lors du cours auquel j’assiste, Sarah donne aux élèves la consigne de se mettre par trois avec les rôles suivants: une sorcière, la victime de la sorcière, le sauveur. Ils devront improviser une scène avec trois minutes de préparation. Et contrainte supplémentaire, ils devront s’exprimer dans une langue imaginaire, afin de travailler l’expressivité du ton de la voix.

C’est un exercice exigeant mais qui permet de développer la précision des gestes et des intentions, et leur lecture par le partenaire de jeu. En effet comme on utilise un langage imaginaire, il faut que les choses soient suffisamment claires pour être comprises.

couple de comédiens sur scène

Même dans le travail des scènes du spectacle, Sarah recourt à l’impro. Quand les élèves ne connaissent pas encore parfaitement leur texte elle leur demande de travailler la scène en improvisant.

Par exemple lors du cours, deux élèves doivent jouer des femmes vulgaires. Sarah trouve que leur jeu est encore trop maniéré. Elle leur propose donc des exercices pour les amener à un jeu plus proche de leurs personnages: « jouez des bimbos qui vont faire les magasins; jouez un couple de Bidochons devant Arte ». Et elle leur conseille de venir mal habillées à la séance suivante !

L’idée est de ne pas se jeter tout de suite dans les textes. Le travail d’impro permet au contraire de prendre du recul et de réfléchir aux intentions des personnages de théâtre, à ce qui les anime, aux relations qu’ils entretiennent entre eux.

Le travail d’écritures contemporaines

Comparé à beaucoup de cours de théâtre amateurs auxquels j’ai assisté, elle met beaucoup l’accent sur le ressenti et les émotions des personnages. Elle pousse ses élèves à réfléchir au passé de leurs personnages et à leurs relations hors texte. C’est aussi pour ça que l’impro est utile, elle ouvre des portes que le texte seul aurait pu dissimuler.

Elle travaille également beaucoup les émotions : en utilisant la relaxation ou encore la visualisation et la verbalisation de souvenirs.

Les élèves qui veulent être poussés je les pousse !

Durant toute l’année Sarah essaie de ne pas sacrifier l’échauffement et les exercices techniques, même quand la date du spectacle approche. Relaxation, exercices vocaux, massages vigoureux entre élèves (c’est important car il est important en théâtre d’être à l’aise avec le contact physique).

répétition d'une pièce de théâtre

Cette année, une séance par mois est assurée par une professeure de mime corporel dramatique. Cela permet de s’initier à une autre discipline des arts de la scène et de bénéficier d’un autre regard. Le fait de faire du mime permet aussi de travailler sur le corps et de couper avec la focalisation sur le texte.

Pour le spectacle de fin d’année c’est un montage de scènes ou une pièce selon les envies des élèves. Si c’est un montage, Sarah propose à ses élèves une vingtaine de scènes et ils en retiennent une dizaine. Elle privilégie les écritures contemporaines : pas de Feydeau, de Molière ou de Racine… mais des pièces soigneusement choisies appartenant à tous les genres théâtraux, dramatiques ou comiques. Les textes choisis sont originaux et parfois inattendus, et c’est très bien!

Dernière petite précision, Sarah a aussi créé un atelier troupe destiné aux amateurs, dans l’optique de monter une pièce à la fin de l’année, le tout dans un véritable esprit collectif. Cet atelier, qui requiert au minimum deux ans d’expérience dans des cours amateurs, demande une réelle assiduité et donne lieu à trois représentations en juin. Si la troupe est motivée, il est possible de participer à des festivals de théâtre amateur. La sélection se fait sur entretien.

Également sur Haut Les Cours: pour d’autres cours de théâtre qui utilisent beaucoup l’impro, jetez un œil à ceux d’Alexandra dans le 18ème arrondissement.

Découvrez tous les cours de théâtre recommandés
Contacter le prof

Vous avez aimé cet article ? Alors si vous voulez contacter le prof, utilisez donc notre formulaire, ça nous aide beaucoup. Merci !

Avis participant(e)s

Laisser un avis

  • J’ai fait deux ans de théâtre avec Sarah. Je n’en avais jamais fait avant et en deux ans, j’ai appris énormément sur la technique théatrale, sur mon jeu et sur moi. J’avais besoin d’être poussée et portée par les conseils. Sarah sait comment faire sortir le meilleur de nous, elle observe les comportements et adapte ses recommandations pour canaliser un jeu trop volubile, ou dévoiler un comédien trop discret. Elle apporte une harmonie au groupe par sa gentillesse et sa bienveillance. Enfin, elle nous considère comme des professionnels, ce qui nous permets de nous dépasser sur scène lors de la représentation. On joue dans des théâtres parisiens, c’est une superbe expérience.

Laisser un avis sur ce cours

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.