Lieux et horairesTarifsOrganisation du cours
  • Centre de danse Alésia – 119, avenue du général Leclerc, 75014 – Métro ligne 4 Porte d’Orléans:
    • cours sans représentation: lundi (19h-20h30); mardi (20h30-22h30); mercredi (19h-20h30); mercredi (20h30-22h)
    • cours avec représentation de fin d’année: lundi (20h30-22h30); mardi (18h30-20h30)
  • Espace Vasarely – place des Anciens combattants d’Afrique du Nord, Antony 92160:
    • cours sans représentation: samedi (15h-17h)
  • Cours sans représentation: cours d’1h30: 490 euros/an; cours de 2h: 530 euros/an
  • Cours avec représentation: 580 euros pour un règlement en une fois – 610 euros pour un règlement en plusieurs fois
  • Adhésion annuelle à l’association: 24 euros

Ces informations sont fournies à titre indicatif: contactez le professeur grâce au formulaire ci-dessous (bouton contact) pour toute question.

  • Inscriptions à l’année uniquement; cours d’essai au tarif de 15 euros
  • Cours sans représentation: dix inscrits maximum
  • Cours avec représentation de fin d’année: quinze inscrits maximum

Lévy propose également des stages thématiques: gestion du stress, prise de parole en réunion, appréhender un conflit…

Calendrier des stages

On aime

  • Un vrai cours de théâtre avant d’être un cours destiné aux timides
  • La diversité et l’intérêt des textes travaillés
  • L’accent mis sur la relaxation afin d’être détendu pour le travail théâtral
  • Verdict: Un cours de théâtre pour timides à Paris 14, bienveillant mais sérieux
RÉDUCTION Dites au prof que vous l’avez découvert sur Haut Les Cours et bénéficiez des réductions suivantes (une réduction par pers., uniquement pour les nouveaux élèves):
5 euros sur un cours d’essai, un stage de 2-3 heures ou un coaching individuel

Contacter le profRéserver un stageOffrir ce cours

Vous avez aimé cet article? Alors si vous voulez contacter le prof, utilisez donc notre formulaire, ça nous aide beaucoup. Merci!
Lévy Blancard a créé en 2013 un cours de théâtre « à l’usage des timides ». Beaucoup d’ateliers visant à développer la confiance en soi et à travailler la prise de parole utilisent le théâtre comme un simple outil. Au contraire, dans l’enseignement de Lévy, le théâtre est premier. C’est pour jouer qu’on est là! On est dans un atelier de théâtre avant d’être dans un cours permettant de travailler sur sa timidité. Cela se traduit par une grande exigence dans le travail de la voix et du corps ainsi que dans le choix des textes. Là où le cours se distingue d’un atelier théâtre plus classique c’est sur les points suivants: l’importance accordée aux à la relaxation; des exercices de théâtre et d’impro courts; une grande bienveillance et une attention à la personnalité de chacun qui accompagne les directives de la professeure. Au niveau du choix des textes, pas de compromis. C’est inspiré, divers et exigeant: Jean-Claude Grumberg, Pinter, Tennessee Williams, Koltès, Ionesco, Beckett, Büchner, Feydeau, Marivaux… Deux modalités de cours sont possibles: avec un spectacle de fin d’année et sans spectacle, pour contenter à la fois grands timides et pas si timides que ça.

Des cours de théâtre « à l’usage des timides »

Avant de rencontrer Lévy et de participer à l’un de ses cours je ne savais pas lequel des deux, du théâtre ou du développement personnel, allait primer dans son enseignement. J’ai été heureux de constater qu’elles donne de vrais cours de théâtre, simplement adaptés aux personnes timides. Lévy le confirmera en me disant que des élèves venant d’autres cours lui disent parfois que sa spécificité est justement de « ne pas les traiter comme des timides. » Sa méthode ne consiste pas à bousculer les gens, elle travaille au contraire à les rassurer. Formée au cours Florent et par Ani Hamel notamment, Lévy est exigeante. Elle ne cherche cependant pas à faire acquérir à ses élèves un niveau théâtral donné mais plutôt à les aider à atteindre des objectifs en termes d’aisance, de sincérité et d’écoute.

Lévy me dit que trois type des personnes participent à son cours:

  • Des timides qui ont une véritable envie de théâtre et qui n’ont jamais osé sauter le pas.
  • De grands timides qui rejoignent le cours pour gagner en confiance et en aisance, mais dont certains se prennent au jeu au point de venir ensuite avant tout pour jouer.
  • Des élèves qui ne sont pas véritablement timides mais qui veulent un cours sans trop de pression.
spectacle des élèves de lévy blancard
Photo tirée du spectacle « Les timides font leur show »; crédit photo: Emmanuelle Combaud, www.emmanuelle-combaud.com

Le public est très divers, du point du vue de l’âge et de la profession. On retrouve le déséquilibre filles/garçons coutumier dans les cours de théâtre, même si la séance à laquelle j’ai assisté était paritaire. Il y a deux types de cours: avec et sans représentation de fin d’année. En théorie, les ateliers avec représentation sont réservés aux personnes qui ont déjà suivi des cours avec Lévy mais il lui est déjà arrivé d’y transférer en cours d’année des élèves particulièrement à l’aise. Il y a dix inscrits dans les cours sans représentation, soit 6-7 présents en moyenne du fait des absences. Un des buts de ces cours étant aussi de mener un travail individualisé, ce faible nombre est idéal. Dans les ateliers théâtre avec représentation le nombre d’inscrits tourne autour de quinze personnes pour 9-10 présents à chaque fois. Les inscriptions se font sur une base annuelle afin d’éviter le dilettantisme et de constituer des groupes soudés et stables.

Je ne travaille pas en termes d’évolution de niveau théâtral, j’ai un objectif en termes d’aisance, sincérité, d’écoute.

Exercices de théâtre, impros encadrées et diversité des textes

Pour bien travailler dans un atelier théâtre il faut être mentalement disponible et cela vaut pour tous les cours, que ce soit pour timides ou non. Voilà pourquoi Lévy met autant l’accent sur les exercices de relaxation en début de séance, une demi-heure à chaque fois. Et il est vrai qu’on ressort de ces exercices détendu, disponible et concentré. Une séance standard hors préparation de spectacle se déroule en général de la sorte: après les exercices de relaxation Lévy propose un échauffement vocal, puis quelques petits exercices de théâtre (dans lesquels elle insiste particulièrement sur le travail vocal et les tensions corporelles) et enfin une ou deux impro ou un ou deux textes à jouer en binôme (cette dernière séquence passe très (trop?) vite, on voudrait continuer à jouer). Que l’on se rassure, les impros sont encadrées, avec préparation. Le travail des scènes de son côté consiste en de « l’improvisation sur de la lecture »: on découvre la scène (en général pour deux personnages) juste avant de la jouer et l’on doit s’en débrouiller le texte à la main. Assez souvent Lévy intervient dans les exercices, notamment pour demander aux élèves de mettre davantage d’intention dans leur jeu. Mais ces exercices sont assez courts. Cela permet d’insuffler du rythme et d’éviter que les élèves les moins à l’aise ne deviennent gênés par un exercice qui durerait trop longtemps.

pièce amateurs de fin d'année
Photo tirée du spectacle « Les timides font leur show »; crédit photo: Emmanuelle Combaud, www.emmanuelle-combaud.com
On a besoin d’être dans l’instant présent pour faire du théâtre, d’où les exercices de relaxation et de méditation.

Durant le cours auquel j’ai participé je suis tombé sur une scène Les caprices de Marianne de Musset. On a à peine le temps de la lire qu’il faut la jouer. Je trouve que c’est un exercice difficile qui demande beaucoup de concentration: il faut écouter son partenaire, lui offrir un point d’ancrage, prendre connaissance de la suite de la scène et trouver le ton et l’intention adéquats pour ses répliques. Mon cerveau était bien sollicité: entre l’écoute de ce que me disait Marianne et la préparation de ce qu’Octave, mon personnage, allait lui répondre! Il s’agit d’un exercice intéressant pour apprendre à apprivoiser les silences. En effet on n’a pas d’autre choix que de les utiliser pour gagner du temps de réflexion. Chaque semaine les textes changent mais depuis la dernière saison, Lévy a décidé de profiter du troisième trimestre des cours sans représentation pour approfondir, sur plusieurs séances, quelques scènes et ainsi se rapprocher du travail que l’on peut faire dans un cours avec représentation. Dans les cours avec représentation de fin d’année le texte du spectacle est choisi en novembre et le travail commence dès janvier. Dans les spectacles des années précédentes les élèves ont présenté des pièces de Françoise Dorin, de Vladimir Volkoff… ainsi que des sélections de scènes tirées de Feydeau, Sarah Kane, Azama, Lagarce, Molière, Marivaux, Peter Turrini, Karl Valentin, Brecht…

J’ai commencé le théâtre en me disant: « je veux que les gens qui ne vont pas au théâtre viennent voir mes pièces ». Et aujourd’hui je veux développer la pratique amateurs: les gens ne pensent pas à faire du théâtre parce qu’ils n’en ont qu’une idée confuse.

 

Et également sur Haut les cours!Si vous n’êtes pas si timide que cela, jetez un oeil aux cours de Cédrick Spinassou ou de Mathieu Gorges. Pour vous initier ou progresser en en impro, il y a les stages d’impro de trois jours de Frédéric Lainé. Enfin si faire du théâtre en anglais vous tente (pas besoin que ce soit votre langue maternelle ni même d’être parfaitement bilingue), les cours de théâtre en anglais de Hope Newhouse sont faits pour vous! Et pour un prof de dessin mettant l’accent sur le zen, découvrez les cours de peinture à l’encre de Chine de Ruben Fuentes.

Site web des Échantillons

Les recommandations du professeur

  • Lévy aime les programmations du Point virgule, de la comédie des Champs Élysées, du Lucernaire, de l’Aktéon, du théâtre du Ranelagh…
  • Pour les timides qui souhaitent améliorer leur communication (avec eux-même en premier lieu) Lévy recommande Les mots sont des fenêtres ou bien ce sont des murs de Marshall Rosenberg, une méthode de communication non violente et d’écoute active.
  • Pour le travail de relaxation/méditation, Mon cours de méditation de Andy Puddicombe, selon Lévy un livre très drôle et qui fournit un éclairage admirable sur ce qu’est la méditation.

Contacter le prof

Vous avez aimé cet article? Alors si vous voulez contacter le prof, utilisez donc notre formulaire, ça nous aide beaucoup. Merci!

One comment

  • Une rencontre intéressante et un rendez-vous important où au sein d’un groupe qui se retrouve chaque semaine,
    nous nous exerçons à la pratique du théâtre, au travers d’abord d’une séance de relaxation, d’exercices vocaux et corporels, puis d’improvisations, de lectures de textes..
    Chaque fois, il s’agit d’une expérience nouvelle, de découvertes sur soi, de plaisirs partagés, concrétisés en fin d’année par une pièce de théâtre, jouée dans cour des grands, dans un « vrai » théâtre à Paris.
    Le tout est possible car animé par une réelle bienveillance, encouragé par notre « professeure » toujours disponible, positive et qui croit en chacun de nous.
    Une très belle expérience !

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *